Ennemi invisible

Les décombres des cases brûlées par des inconnus à Beni (Est de la RDC/Photo: Matin Infos

La République démocratique du Congo est en train d’écrire une des pages sombres de son histoire. La situation sécuritaire, elle, ne rassure guère. Et si l’on n’y prend garde, les populations entières risquent de disparaître et leurs terres occupées par des étrangers, naturellement jaloux des espaces verts identifiés ça et là. Et pour venir à bout de toutes les forces du mal qui massacrent à volonté les populations congolaises, l’Etat a l’obligation de bien identifier l’ennemi. Au cas contraire, c’est le peuple congolais qui continuera à payer le prix fort. Lire la suite de à proposEnnemi invisible

Kinshasa : démolition des constructions anarchiques sur le site Cecomaf

Par FL NL-NS

L’opération de démolition des constructions anarchiques témoigne de la détermination de l’Hôtel de ville de Kinshasa à assainir la capitale et de décourager le désordre foncier, selon le gouverneur Kimbuta.

Campagne de démolition de constructions anarchiques déclenchée par l’Hôtel de ville de Kinshasa. @crédit photo: Niooz.fr

Lire la suite de à proposKinshasa : démolition des constructions anarchiques sur le site Cecomaf

MSR : Pierre Lumbi, victime d’un règlement des comptes

Par Le Potentiel

Le Conseil national de suivi et d’évaluation de l’Accord du 31 décembre 2016 a tranché, à sa manière, l’épineux dossier de dédoublement des partis politiques. Si les partis politiques du G7 ont recouvré leur droit, seul le MSR de Pierre Lumbi a été recalé dans les dernières délibérations du CNSA. Dans sa déclaration, le CNSA appelle le ministère de l’Intérieur à ne reconnaître l’aile du MSR enregistrée sous la direction de Rubota, élu MSR aux législatives de 2011.

Pierre Lumbi, président national du MSR

Lire la suite de à proposMSR : Pierre Lumbi, victime d’un règlement des comptes

Dédoublement des partis politiques : dossier clos au CNSA

Par Le Potentiel

– Hormis le MSR, le G7 récupère ses partis politiques

  • Le cas UDPS reste en attente

A quelques jours de la date butoir, soit le 6 avril 2018, fixée par la Céni pour la publication de la liste définitive de partis et regroupements politiques devant concourir aux élections de décembre 2018, le CNSA (Conseil national de suivi et d’évaluation de l’Accord du 31 décembre 2016) vient de franchir un pas important sur la question du dédoublement des partis politiques, dont souffrait particulièrement le G7. Hormis le MSR de Pierre Lumbi, les autres partis du G7 ont été restitués à leurs pères fondateurs. Toutefois, le suspense demeure sur le cas UDPS.

Les animateurs du Groupe de sept partis frondeurs de la Majorité présidentielle (G7)

Lire la suite de à proposDédoublement des partis politiques : dossier clos au CNSA