Africa CEO Forum : entrepreneurs et officiels congolais parmi les grands absents

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écrit par Olivier Kaforo

La réunion de chefs d’entreprises qui se tient depuis hier en Côte d’Ivoire a le mérite d’aborder des sujets dont le continent a besoin pour décoller. Malheureusement, la RDC s’y montre moins intéressée.

La République démocratique du Congo est sous représentée à Africa CEO Forum dont les travaux se sont ouverts hier 26 mars à Abidjan (Cote d’Ivoire). Dans l’auditoire, la RDC n’est représentée que par deux chefs d’entreprises. Du côté officiels, personne ne s’est donné la peine de faire le déplacement d’Abidjan, pourtant bénéfique pour permettre au pays de s’ouvrir au monde. L’on ne signale aucun chef d’entreprise de la RDC parmi les nominés.

Affiche de Africa CEO Forum 2018 Abidjan BankassurAfrik

La sixième édition du forum d’Abidjan qui a réuni un nombre important d’hommes d’affaires de la planète s’est ouverte sur fond d’optimisme pour le secteur privé africain. Plus de 1.500 chefs d’entreprises, investisseurs, décideurs politiques et journalistes venus de plus de 60 pays, dont une quarantaine d’africains se réunissent pour mettre en lumière le capitalisme africain et faire avancer les questions essentielles pour l’avenir du continent et de ses entreprises.

Pendant deux jours, les dirigeants de grandes entreprises d’Afrique et du monde, financiers actifs sur le continent et décideurs publics vont échanger sur l’émergence du secteur privé. Ce, dans l’objectif d’augmenter le nombre des champions africains et leur permettre de se hisser à la hauteur de la concurrence mondiale, dans l’optique d’entrainer derrière eux la prochaine génération.

Comparé aux autres régions émergentes du monde, indiquent les organisateurs, le nombre de grandes entreprises africaines reste encore faible et leur taille modeste. D’où, l’opportunité à saisir par ces champions africains en vue de leur transformation. Trois chefs d’Etats sont annoncés pour la cérémonie d’ouverture de ce rendez-vous international de référence des décideurs et financiers du secteur privé africain. Notamment Allasan Ouatarra de la Côte d’Ivoire (pays hôte), Nana Akufo- Addo du Ghana ainsi qu’Emmerson Mnangagwa du Zimbabwe.

D’après le programme, la cérémonie d’ouverture sera suivie d’une conférence plénière portant sur le thème « révolutions digitales : transformer les menaces en opportunités ». Et les 16 autres conférences de cette première journée se tiennent en parallèle entre 11 heures et 18H30.

Le programme prévoit que le président du Ghana, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo ait un dialogue exclusif et inédit de 45 minutes (à partir de 11 heures) avec le Pdg d’Unilever, Paul Polman sous le thème : « Ensemble, construisons un avenir durable». Cette première journée des travaux va se clôturer par le dîner de gala au cours duquel interviendra la cérémonie de remise des Africa CEO forum awards.

Le programme ne prévoit aucun congolais parmi les nominés.

Auteur de l’article : ntambwe