Tanzanie – RDC : crise au sein des Léopards

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écrit par Armel Langanda

Mpoku, Kakuta, Masuaku et Ikoko ne sont pas à Dar-es-Salam. Ils ont claqué la porte après avoir vécu amèrement le désordre du staff des Léopards. Le match Tanzanie – RDC se joue ce mardi 27 mars à 14h locales.    

La sélection nationale de la RDC traverse des moments très agités en son sein. À quelques heures du match amical qui oppose les Taifas stars aux Léopards de la RDC, ce mardi 27 mars à Dar-es-Salam, quatre Léopards ont préféré claquer la porte. Il s’agit de Paul-José Mpoku (Standard), Gaël Kakuta (Amiens), Arthur Masuaku (West Ham) et Jordan Ikoko (Guingamp).

Les quatre Léopards ont de prime à bord déploré l’organisation dans l’ensemble depuis le regroupement à Kinshasa. Les choses semblent ne pas bien marcher après avoir manqué le rendez-vous de la Coupe du monde « Russie 2018 ».

Les Léopards de la RDC. ©Samuel Shivambu/BackpagePix

La raison fondamentale qui a obligé les quatre internationaux à claquer la porte, c’est le désordre qui bat son record. Le stage dans l’ensemble n’a pas été fameux en ce mois de mars. Tout a commencé avec une longue attente au cours d’une escale à Addis-Abeba, en Ethiopie. Mais aussi des problèmes lors du premier entraînement en Tanzanie le dimanche soir avec l’extinction des projecteurs qui a mis un terme à la séance. Des problèmes imputables, selon la Fecofa, au ministre des Sports, Papy Niango Iziamay Munshemvula. Moins habitués aux problèmes extra sportifs ces dernières années, les Léopards se paient leur crise.

Un événement qui a frustré tous les Léopards qui ont effectué le déplacement de la Tanzanie. Hormis les partants, ceux qui ont préféré jouer le match amical international contre la Tanzanie le font sous réserve qu’au prochain match date FIFA, au mois de mai 2018, toutes les conditions optimales aussi bien de préparation que de motivation soient réunies. Une information confirmée par la Fédération congolaise de football association (Fecofa).

Autre chose, c’est le renouvellement ou non du contrat du sélectionneur principal des Léopards, Jean Florent Ibenge Ikwange. Ce dernier qui est déjà fin contrat avec le gouvernement congolais, attend la dernière décision de la Fecofa pour pouvoir définir son avenir. À en croire le coach, tout est entre les mains du président de la Fecofa, Constant Omari, en collaboration avec le ministère des Sports de la RDC.

Il faut souligner que la RDC occupe actuellement la troisième place africaine au classement FIFA du mois dernier. Il faudrait à tout prix chercher à garder ce positionnement et voir dans quelle mesure l’améliorer. Les Léopards se préparent pour la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations « CAN Cameroun 2019 ».