Tanzanie – RDC : défaite inattendue des Léopards

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ecrit par Armel Langanda

La FECOFA et le ministère des Sports en discorde, quatre Léopards claquent la porte, la Tanzanie bat la RDC (2-0). Tout ceci ne fait que justifier la crise qui règne au sein des Léopards. Le pire est à venir.La crise qui rège actuellement au sein des Léopards ne cesse de démontrer ses preuves. Le lundi, c’était le refus de quatre internationaux congolais de pouvoir participer à la rencontre amicale internationale contre la Tanzanie. Le mardi 27 mars, à Dar-es-Salam, les Léopards ont fait une contre-performance face aux Taifa stars de la Tanzanie (0-2).

Les Léopards de la RDC. ©Samuel Shivambu/BackpagePix

Une rencontre précédée de plusieurs déchets d’ordre organisationnel en interne  tout comme à l’externe. C’est une grosse surprise pour les Taifas qui ne pensaient même pas renverser les vaillants Léopards à domicile et surtout avec un score de 2-0.

Le sélectionneur des Léopards, Jean Florent Ibenge, a lancé une équipe acceptable composée de Matampi, Isama, Bangala, Moke, Ngonda, Tshibola, Kebano, Mbemba, Mubele, Afobe et Bolasie. Au terme de la première période, les deux formations sont rentrées aux vestiaires sur un score nul et vierge.

Les Léopards ont craqué dans les derniers instants de la rencontre. Moins inspirée, la sélection congolaise a ramassé le premier but à la 80ème minute. Une réalisation de la tête signée Mbuana Ali Samatha, ancien sociétaire du Tout Puissant Mazembe. La seconde réalisation est intervenue à la 86ème minute grâce à Kichuya en contre.

Une défaite qui vient directement sanctionner la mauvaise organisation du staff technique des Léopards depuis le regroupement. Mais aussi, une défaite considérée comme une vraie sanction qui devra interpeler les dirigeants sportifs congolais. À l’allure où vont les choses, le pire est à venir. Les Léopards courent beaucoup de risques surtout pour les éliminatoires de la CAN « Cameroun 2019 » qui ne s’annoncent pas du tout faciles.

Le mauvais résultat des Léopards en Tanzanie, c’est la réponse aux disputent qui se passent actuellement entre la Fédération congolaise de football (FECOFA) gérée par le président Constant Omari et le ministère des Sports congolais dirigé par Papy Niango. Les deux structures ne se mettent pas d’accord sur un seul point : les frais alloués pour la charge de l’équipe nationale. Une discussion qui, jusque-là, n’a pas encore abouti à un consensus.

Auteur de l’article : ntambwe