La 4è édition de DISCOP Abidjan fait honneur à la femme des médias

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À deux semaines de son ouverture, la 4è édition de DISCOP Abidjan, le grand marché de vente, d’achat et de production de contenus audiovisuels,  les organisateurs procèdent aux derniers réglages.  

Le ministre Affoussiata Bamba-Lamine, à l’ouverture de la 1ère édition de Discop, le 02 Juin 2015. Photo: Abidjan.net

Écrit Stanislas Ntambwe

Lancée en 2015 avec le concours du ministère de la Communication, de l’Économie numérique et de la Poste de la République de Côte d’Ivoire, l’édition abidjanaise de DISCOP est solidement implantée. Elle est même devenue, en quatre ans, un rendez-vous incontournable pour les acteurs de l’industrie de l’audiovisuel et du divertissement en Afrique subsaharienne.

En toile de fond de DISCOP Abidjan, il y a les attentes et les modes de consommation d’une population d’Afrique francophone qui est jeune et dont 91% regardent en moyenne 3,7 chaines de télévision par jour pendant une durée de plus de quatre heures.

Près de 750 délégués sont attendus qui représentent les forces vives de la production, de la diffusion et de la distribution de contenu en Afrique francophone, dont près de 200 acheteurs et programmateurs, représentants de chaînes publiques et privées, opérateurs d’offres de télévision payante et à la demande, et distributeurs régionaux qui placent aujourd’hui, et de manière unanime, le contenu africain au cœur de leurs grilles de programmation.

T Réflexion sur la thématique

Le thème « La place des femmes dans les médias en Afrique francophone » abordera sans tabou les difficultés auxquelles sont confrontées les femmes dans l’exercice de leur métier.

« Face à un parterre de femmes et d’hommes de notre industrie, nous tâcherons de conseiller les jeunes recrues de notre secteur et faire grandir l’espoir des traitements équitables du genre dans nos métiers. », précise Séverine Laurent, directrice générale d’Afrikakom, et qui animera ce débat où seront évoquées les différentes initiatives qui permettent aux femmes de se faire entendre.

DISCOP Abidjan 2018 placera de nouveau la capitale ivoirienne au cœur de la production et du commerce de contenus audiovisuels produits en Afrique francophone, avec l’ambition de positionner Abidjan en tant qu’espace de création influent, et d’amplifier son rayonnement en Afrique et au-delà.

En parallèle d’un marché qui réunira plus d’une centaine de vendeurs et de producteurs de contenus audiovisuels en provenance de près de 40 pays, un programme de formation et de développement offrira aux nouvelles générations de producteurs une plateforme d’échange d’informations et d’expériences.

Tables rondes et ateliers

Ce programme s’articulera autour de 3 modules distincts, chacun composés de tables rondes et d’ateliers. DISCOPRO (Module consacré à la coproduction internationale et régionale, et au financement du développement et de la production de contenus audiovisuels). DISCORE (Module consacré à l’importance que joue l’environnement musical dans l’accompagnement des séries TV destinées à être exportées). DISCOMICS (Module consacré aux secteurs de l’animation, de l’animation 3D, de l’e-sports et des jeux vidéo).

Notons que parmi les participants attendus à DISCOP Abidjan 2018, nous retrouverons un grand nombre d’entreprises périphériques et organismes publics concernés par le développement d’un écosystème audiovisuel durable en Afrique francophone.

La présence de ces entreprises et organismes leur permettra de prendre le pouls de l’industrie, d’identifier les grandes tendances qui se dessinent et d’évaluer les besoins du secteur en matière d’investissements et de régulations.

Organisés en Afrique depuis dix ans, les salons DISCOP réunissent acheteurs, distributeurs, vendeurs, producteurs de films, de programmes TV, de droits d’adaptation et de chaines packagées, avec pour objectif de permettre à ces «acteurs essentiels» de l’écosystème audiovisuel africain, de nouer des relations et des partenariats d’affaire, de vendre et financer leurs productions et projets, et de découvrir les talents de la création audiovisuelle, multiplateforme, de demain.

Par ailleurs, trois marchés DISCOP ont lieu chaque année : à Johannesburg au mois de novembre, à Abidjan au mois de mai et à partir de juillet prochain à Zanzibar.