Maroc : lancement officiel des préparatifs du Sommet Africités 2018

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cités et Gouvernement locaux unis d’Afrique (CGLU Afrique) et l’Association marocaine des présidents des Conseils communaux (AMPCC) ont organisé, le 15 mai 2018à Rabat (Maroc), la cérémonie officielle de lancement des préparatifs de la 8èmeédition du Sommet Africités, prévue du 20 au 24 novembre 2018, à Marrakech au Maroc. Cette édition 2018 d’Africités est placée sous le thème : « La transition vers des villes et des territoires durables : le rôle des collectivités locales et régionales d’Afrique ».

Africites-2018-Logo

Écrit par Stanislas Ntambwe

Des élus locaux et régionaux d’une vingtaine de pays d’Afrique ont pris part à cette cérémonie, y compris des présidents des associations des collectivités locales et territoriales d’Afrique ; des maires et gouverneurs des villes métropolitaines d’Afrique ; des membres du réseau des Femmes élues locales d’Afrique (REFELA).

Une plateforme d’échanges

La cérémonie a été rehaussée de la présence du président du Comité technique spécialisé de l’Union africaine pour la fonction publique, le développement urbain, la décentralisation et les collectivités locales (CTS n°8) et ministre de la décentralisation et de la gouvernance locale du Bénin; du ministre chargé des Gouvernements locaux du Lesotho et membre du Bureau du CTS 8; des membres du corps diplomatique accrédité au Maroc, des représentants du Parlement et celle du secrétaire général de l’association internationale des grandes métropoles (Metropolis).

Dans son discours d’ouverture, le représentant du ministre de l’Intérieur du Maroc, Khalid Safir a réaffirmé l’importance pour le royaume du Maroc d’accueillir la 8ème édition du Sommet Africités. « Je voudrais vous exprimer toute la joie et la fierté du Royaume du Maroc d’accueillir sur son territoire la huitième édition de ce sommet. Le thème retenu amènera les participants à débattre du futur des villes, des territoires et des collectivités locales africaines et des défis de l’Afrique face à la mondialisation et à l’urbanisation pour mettre en évidence les mutations en cours, et le rôle et la stratégie des collectivités locales africaines dans la transition », a-t-il déclaré.

« Au fil de ses éditions successives, le sommet Africités s’est révélé être une formidable plateforme d’échanges pour la mise en œuvre des politiques de décentralisation en Afrique. C’est pour cette raison que les ministres africains de la décentralisation ont décidé d’instituer Africités comme l’espace africain d’évaluation, tous les trois ans, de l’impact   des politiques de décentralisation et des programmes de coopération correspondants sur l’amélioration des conditions et du cadre de vie des populations et sur la bonne gouvernance de nos États en général. C’est pourquoi que le CTS n°8 souhaite inscrire à l’ordre du jour du sommet Africités 2018, la question de la signature et de la ratification de la charte africaine sur les valeurs et principes de la décentralisation, de la gouvernance locale et du développement local », a indiqué le ministre Dassigli.

Le maire de Libreville et vice-présidente Afrique de CGLU, Rose Christiane Ossouka Raponda, a dit être convaincue que Marrakech 2018 marquera d’une pierre blanche la trajectoire vers la transformation structurelle de l’Afrique prônée par l’Agenda 2063 de l’UA. « J’invite donc toutes les collectivités du monde, et en particulier celles d’Afrique à venir participer avec nous à la réflexion que nous allons amorcer sur la « transition vers des villes et des territoires durables et résilients », a-t-elle lancé.

Pour Mohamed Boudra, président de l’AMPCC, « le Sommet Africités 2018, sera l’occasion d’échanger les idées et opinions, d’enrichir les expériences et de soutenir la coopération africaine dans le domaine de la gestion locale ».

Le moment phare de la cérémonie a été le passage de témoin à la ville de Marrakech, hôte du Sommet Africités 2018, qui a reçu le drapeau Africitiés des mains de M. Mpho Nawa, représentant du président de l’Association des maires d’Afrique du Sud (SALGA), hôte de la 7ème édition du Sommet Africités, tenue en 2015 à Johannesburg.

Le maire de Marrakech, Mohamed Larbi Belcaid, s’est réjoui de reprendre le flambeau en lançant un appel à la participation massive des différents acteurs à ce grand rendez-vous prévu du 20 au 24 novembre 2018 dans la ville autre fois qualifiée de « cœur battant de l’Afrique en mouvement ».

Auteur de l’article : ntambwe