Me Aimé Kilolo : « il est prématuré d’exclure J-P Bemba de la présidentielle »

C’est en principe ce mercredi que le leader du Mouvement de libération du Congo (MLC) quitte les murs de la CPI. Après son acquittement dans l’affaire principale relative aux crimes de guerre commis en Centrafrique, ses chances de postuler à la présidentielle du 23 décembre 2018 reste encore intactes, estime Me Aimé Kilolo, avocat près la CPI.

Le sénateur congolais, Jean-Pierre Bemba à la CPI

Lire la suite de à proposMe Aimé Kilolo : « il est prématuré d’exclure J-P Bemba de la présidentielle »

En liberté provisoire, J-P. Bemba se retranche en Belgique

C’est sous bonne escorte de la police belge que Jean-Pierre Bemba a quitté la prison de La Haye, après avoir bénéficié, mardi 12 juin dans la soirée, d’une liberté provisoire. Pour l’instant, Bemba est soumis à un certain nombre de restrictions en attendant le verdict, attendu aujourd’hui mercredi, dans l’affaire qui l’oppose au procureur de la CPI concernant la subornation des témoins. Néanmoins, le leader du MLC n’est plus loin de regagner son pays, la RDC, pour participer au débat préélectoral. Quel rôle jouera-t-il ? Le suspense devrait être levé au terme du congrès de son parti, prévu en juillet prochain.

Le sénateur congolais, Jean-Pierre Bemba à la CPI

Lire la suite de à proposEn liberté provisoire, J-P. Bemba se retranche en Belgique

Tenir promesse

Cape sur le 23 décembre. Le décor se plante et tous les signaux indiquent que plus rien ne pourra arrêter le processus électoral en République démocratique du Congo. Très téméraire et faisant fi de toutes les critiques – surtout contre l’usage de la machine à voter – la Commission électorale nationale indépendante (Céni) n’entend céder à aucune pression. Va-t-elle tenir jusqu’au bout ?

L président de la Céni, Corneille Nangaa fait la démonstration de la Machine à voter devant l’Assemblée nationaleRdc,Edito

Lire la suite de à proposTenir promesse