La Chine ouvre les portes de la province de Liaoning aux journalistes africains

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

32 journalistes africains représentant 9 pays ont pris part à un séminaire de haut niveau, du 9 au 28 mai 2018 en Chine. Après deux semaines passées à Beijing, la capitale de la République populaire de Chine, la dernière étape était consacrée à la province de Liaoning.

Journalistes africains en Chine

Par Godefroid Ngamisata

Contrairement à certaines villes chinoises très connu des africains comme Beijing, Shanghai, Guangzhou…les professionnels des médias africains ont visité la province de Liaoning et ses cités modernes et urbanisés. Ce, grâce au Centre de formation du Groupe de publication international de la Chine (CIPG) « The China International Publishing Group » avec l’appui du Gouvernement chinois à travers son Ministère du Commerce.

A titre indicatif, les cités de Shenyang, Fuxin et Jinzhou ont permis aux journalistes de comprendre que cette province regorge plusieurs ressources culturelles, halieutiques provenant de plusieurs mers (Huanghai et Bohai à l’Est et à l’Ouest). Sans oublier l’apport de cette province dans l’économie chinoise avec un sous sol très riche qui regorge 120 sortes des minerais et plus d’une centaine des réserves identifiées. La province regorge également plusieurs essences de bois dont 40 essences de grande valeur qui sont protégés au niveau du gouvernement central.

Selon le vice maire de Liaoning en charge du Département de l’Information, cette province est au cœur de l’industrialisation en Chine dans 8 secteurs : l’industrie manufacturière, la pétrochimie, la métallurgie, l’industrie de la lumière surtout le développement de l’énergie solaire, l’information électronique, les matériels de construction, le textile ainsi que la médecine qui joue un rôle déterminant dans le développement de l’Empire du milieu.

Jinzhou, une merveilleuse destination touristique

Pour boucler la boucle, la cité de Jinzhou, une véritable destination touristique a retenu l’attention des organisateurs et leurs visiteurs venus de plusieurs coins du continent africain. Cette cité offre une gamme variée des scènes de beauté naturelle incluant les montagnes, des temples bouddhistes très anciens et surtout « The Heavenly bridge » ou encore un pont naturel unique en son genre dit « céleste ». Un pont situé dans les montagnes de Bijiashan qui apparaît et disparaît selon les temps et les circonstances.

Jinzhou est aussi célèbre pour son liqueur Dao Guang-Nianwu et ses fossiles paléontologiques datant de plusieurs siècles avant Jésus Christ. Cette cité a été reconnue comme le meilleur site chinois sur le plan touristique. Elle compte également parmi les 10 premières cités et villes chinoises qui sont des modèles pour le développement durable.

L’un des symboles de cette cité c’est sans doute l’université de Bohai qui fait la fierté de toute la province de Liaoning. Elle accueille régulièrement le nombre le plus important d’étudiants étrangers de toutes les universités de la Chine.

Au moins 24.000 étudiants étrangers proviennent de tous les coins du monde. Il s’agit entre autres du Nord Est de l’Asie, de l’Europe et de l’Amérique, de l’Afrique et de l’Asie du Sud Est. Sans oublier l’Australie, la Nouvelle Zélande et l’Amérique du Sud.

En définitive, « Jinzhou » tient à jouer son rôle comme un centre régional à l’Ouest de la province de Liaoning en mettant un accent sur l’innovation, la coordination, l’écologie et le développement durable », a dit la mère de cette cité. Avant de recommander aux journalistes africains de raconter au monde l’histoire de la province de Liaoning.

Prenant la parole à l’issue de cette tournée, la Directrice de CIPG, Mme Zhao LIjun, a fait savoir que le séminaire a tenu ses promesses. Il a permis aux journalistes africains d’apprendre les conditions générales de la Chine et son développement dans tous les domaines afin de faciliter la coopération entre les deux parties en mettant en place une plate forme d’échange entre les organisations des médias chinoises et africaines.

9 pays ont pris part à ce séminaire de haut niveau à savoir ; la RDC, le Ghana, l’Ethiopie, la Zambie, l’Ouganda, le Rwanda, le Mozambique, le Soudan et le Sud Soudan.