Lettre ouverte à vous, chers frères et soeurs, membres de l’opposition!!

Partager
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage

Nous savons que chacun de vous a déjà déposé sa candidature pour les prochaines élections, et ceci, malgré le fait qu’aucune de vos révendications n’a été satisfaite par la CENI. 

Aller aux élections est un droit constitutionnel que nous reconnaissons à chaque citoyen et nous respectons le vôtre pleinement.

Mais nous voulons aussi vous rappeler votre responsabilité de leader. Qu’arriverait-il si ces élections reproduisaient les irrégularités observées en 2006 et en 2011. Avez-vous oublié que nous sommes toujours en face du même système qui avait mis kinshasa à feu et à sang en 2006 , et avait créé le dédoublement des institutions en 2011? Qu’est-ce-qui a changé aujourd’hui?

Et si cela se repétait, comment pourriez-vous faire prévaloir vos révendications devant une CENI et des cours et tribunaux totalement acquis au système kabiliste après que vous ayiez accepté les insuffisances dans l’organisation de ces élections? Auriez-vous le courage de contester les résultats tout en sachant que votre contestation n’aurait pas gain de cause, que votre participation validerait le maintien de mr Kabila au pouvoir ?

Nous, à Paix et Solidarité, nous avions procédé au vote de l’administrateur pour éviter que la Nation ne tombe dans ce piège. Nous vous avions mis au courant des résultats de ce vote pour qu’ensemble, nous puissions préparer des élections justes, transparentes et apaisées, après une période de transition citoyenne, pendant laquelle période, vous les leaders de l’opposition, aurez suffisamment de temps pour vous préparez au scrutin. Ceci est totalement à votre avantage.

Il n’est donc jamais trop tard pour mieux faire. Ressaissez-vous donc chers frères et soeurs , reconsiderez votre position et préparons ensemble le chemin qui menera notre pays à une vraie démocratie.

Quant à nous, sâchant que ces élections, si jamais elles ont lieu, ne seront qu’une source de frustration pour nous, peuple Congolais, nous nous attelons à la mise en oeuvre de ce projet de transition avec l’administrateur. Nous vous invitons à vous joindre à nous pour la matérialisation de ce rêve cher à nos aieux: bâtir un Congo plus beau qu’avant.

Avec ma considération fraternelle.
Bien à vous,

Plus d’info sur: www.appliquons-article64.com

Professeur Jean Bele.

Auteur de l’article : ntambwe

1 commentaire sur “Lettre ouverte à vous, chers frères et soeurs, membres de l’opposition!!

    Mbilo

    (24 août 2018 - 20 h 33 min)

    Une structure de transition

    La lettre ouverte de notre frère, le professeur Jean Bele, attire notre attention sur les actions ultérieures à mener après avoir réussi à franchir la première étape, celle de ne pas voir monsieur Kabila solliciter un troisième mandat. Cependant, tout ne s’arrête pas à cette seule déclaration. Comme souligné par le professeur, en 2006 et 2011, nous n’avions pas de machine à voter. La Majorité présidentielle avait toutefois réussi à manipuler les résultats des urnes et à se maintenir au pouvoir malgré toutes les tentatives menées par l’Opposition. La MP a la mainmise sur les forces armées, la police et le pouvoir judiciaire; celui-ci va en définitive proclamer et avaliser les tricheries. L’avantage d’une équipe d’Administrateurs sera de préparer des élections crédibles en mettant en place divers organismes et mécanismes assurant la paix, la non-intimidation des Citoyens par rapport à leur droit civique d’aller aux urnes et l’impartialité et le sens civique élevé des membres de l’armée, de la police et du pouvoir judiciaire pour ne pas usurper le droit au bonheur collectif du peuple congolais. Ceci représente un véritable défi quand nous savons combien notre Opposition est elle-même fragilisée et que les droits de la personne sont foulés aux pieds au vu et au su de nous tous. L’Administration de transition peut mettre en place et nous assurer un contexte préélectoral apaisé et favorable à des élections crédibles. Ceci nous évitera de l’improvisation et des recours judiciaires à ne plus en finir. Cette équipe de transition sonnera le glas de la fourberie et des espoirs funestes de ceux qui ont conduit notre pays et notre peuple durant des années dans la spoliation des richesses nationales et la souffrance extrême.
    Que Dieu bénisse tous nos efforts pour un Congo meilleur et prospère pour nous tous qui avons à cœur la dignité des personnes et la grandeur de notre pays..

    le patriote Vini Mbilo
    Canada

Commentaires fermés.