Sud-Kivu : un rapport dénonce 19 cas d’assassinats au mois de septembre

Partager
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    8
    Partages

Dans son rapport mensuel de septembre l’organisation Sajecek Forces vives fait le point sur l’insécurité dans la province du Sud-Kivu. Cette Ong spécialisée dans les questions de gouvernance a enregistré au moins « 19 cas d’assassinat, plus de 44 maisons attaquées et plus de 31 cas d’enlèvements au mois de septembre 2018 ».

Par Stanislas Ntambwe

De ce rapport, il ressort que la ville de Bukavu, chef-lieu du Sud-Kivu vient en tête « dans la rubrique de tueries et attaques des maisons avec respectivement 5 et 18 cas suivie de Mwenga avec 4 cas et 3 cas pour Uvira », indique le rapport. Avant de poursuivre, « viennent ensuite Kabare, Shabunda et Walungu avec 2 cas chacun et 1 cas pour le territoire de Fizi. Le territoire d’Uvira vient à la première place des enlèvements avec un total de 16 personnes sur 31 cas ».   Sajecek affirme que le Sud-Kivu « n’a jamais connu aussi un grand nombre d’enlèvements comme c’est le cas du mois de septembre écoulé ».

« La vie humaine semble n’est pas avoir la valeur aux yeux de l’actuel locataire de Nyamoma qui, depuis son arrivée à la tête de la Province du Sud-Kivu l’insécurité ne cesse de prendre une grande ampleur au point que les criminels ont commencé à assassiner de paisibles citoyens avec des armes à feu même la journée en plein centre-ville sous l’œil endormant et coupable de l’autorité provinciale, lui qui avait promis à son investiture qu’il ferait la sécurité son cheval de bataille. …Pour juguler l’insécurité, il faut une volonté politique, des mesures coercitives et des moyens conséquents que de se limiter à une opération +trompe l’œil+ appelée +Tujikinge+ », lit-on dans le rapport.

Ceci est tableau peint par Sajecek Forces vives

Tueries      Maisons attaquées      Enlèvements       Justice populaire

Bukavu      5       18     3       –

Kabare       2       4       –       –

Walungu    2       –       –       –

Mwenga    4       –       9       –

Uvira 3       16     16     –

Fizi    1       2       3       –

Shabunda  2       4       –       –

Idjwi  –       –       –       –

Kalehe       –       –       –       –

Total 19     44     31     –

Selon Laprunellrdc.info, l’organisation avait, en aout dernier, également fait recenser 19 personnes tuées et plus de 36 maisons attaquées par des bandits armés au Sud-Kivu.

La même source rapporte que cette Ong proposait aussi que l’autorité provinciale puisse s’investir pour la sécurité de la population de la province du Sud-Kivu en prenant non seulement des mesures adéquates et solides, mais aussi et surtout en mettant à la disposition de services de sécurité des moyens nécessaires pouvant leur permettre d’assurer une bonne sécurité.

Comme dans les précédents rapports, Sajecek dénonce « l’inaction » du gouverneur du Sud-Kivu dans la lutte contre l’insécurité et l’accuse de « passer le temps en campagne électorale à Kabare au lieu de s’intéresser à la sécurité de la population ».