L’ambassadrice américaine auprès de l’ONU démissionne

Partager
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage

Nikki Haley, représentante permanente des Etats-Unis d’Amérique auprès de l’Organisation des Nations Unies (Onu) a annoncé, mardi 09 octobre, sa démission ce poste qu’elle quittera officiellement à la fin de l’année, rapportent plusieurs médias étrangers. Nikki Haley a, par la même occasion, renoncé aussi à son éventuelle candidature à la présidentielle américaine de 2020.

Par Stanislas Ntambwe

Le président américain Donald Trump a reçu, mardi 09 octobre à la Maison blanche, son ambassadrice à l’Onu Nikki Haley qui lui a fait part de sa démission au poste qu’elle occupe depuis deux ans comme représentante permanente des USA auprès de l’Onu.

Pour couper court à toutes rumeurs, Nikki Haley a aussi déclaré qu’elle ne se présentera pas à l’élection présidentielle de 2020 aus Etats-Unis. Mais, elle a affirmé qu’elle battera campagne pour le président Donald Trump.

Nikki Haley avait été choisie par Donald Trump en novembre 2016, étant alors jeune gouverneure de Caroline du Sud. Fille d’immigrants originaires d’Inde et étoile montante du parti républicain, la quadragénaire était ainsi devenue la première femme nommée dans son administration par Donald Trump.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *