KOICA : les cadres devant œuvrer au nouveau Musée national en formation

Partager
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    6
    Partages

Il n’y a plus de doute possible pour la mise en œuvre du Nouveau Musée National en construction à l’ex-Place Tembe na tembe à Kinshasa, les cadres qui seront commis à son fonctionnement étant désormais en formation.

Par Matshi

Plus que quelques mois avant l’inauguration de ce grand chef d’œuvre qu’est le Nouveau Musée national de la RDC, seul grand musée moderne de l’Afrique centrale .

Dans le cadre de la réussite du projet du Nouveau Musée national de la RDC, projet qui consiste en  la construction d’un nouveau bâtiment déjà en érection sur le Boulevard Triomphal (Place ex site Tembe na tembe), pour un montant de 20 million de dollars, et qui pourra être opérationnel d’ici le premier trimestre de l’année 2019.

La KOICA continue de travailler d’arrache-pied en organisant une formation en Corée avec les cadres de l’Institut des Musées Nationaux du Congo, cadres qui travailleront tous dans le nouveau musée national pour la réussite totale du projet et sa pérennisation.

Ces agents, qui viennent du Ministère de la Culture et des Arts, ont quitté la RDC le samedi 6 octobre 2018 et séjourneront actuellement en Corée pour une durée de deux mois. Du 6 octobre au 01er Decembre 2018, la délégation de 8 personnes se retrouve en Corée pour une formation et partage d’expériences intense sur comment les musées sont organisés en Corée. Ils apprendront la gestion du nouveau musée, l’organisation, les techniques d’exposition, la gestion du stockage de documents et matériels et des reliques, qui sont les bases du succès d’un musée.

Les différents modules de formation comme les musées contemporains, le travail au musée, l’ouverture d’un musée et la compréhension de la culture sont totalement  adaptés à la situation du musée de la RDC. Avant son départ pour Séoul, le vendredi 05 octobre 2018, la délégation a été reçue au sein des bureaux de la KOICA pour une session d’orientation, où elle a rencontré  Mr Sae Chul OH, Directeur-pays de la KOICA à Kinshasa qui a rappelé aux séminaristes l’importance que cette formation joue dans la réussite du projet, car il ne suffit pas seulement d’avoir un grand et beau bâtiment, mais la gestion de ce patrimoine est d’autant plus importante pour sa pérennisation.

Nous espérons fortement que cette formation sera très profitable pour la RDC, car le Nouveau musée national de la RDC sera l’un des bâtiments emblématiques de la culture congolaise, étant donné que la meilleure façon d’apprendre l’histoire et la culture d’un pays c’est en visitant le musée du  pays ; le nouveau musée constituera un nouvel élan pour renforcer l’identité du peuple congolais et consolider son sentiment d’unité et de solidarité.