Kinshasa: OLPA déplore la procédure cavalière de l’interpellation d’une journaliste

Partager
  • 13
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    13
    Partages

Dans un document parvenu à la rédaction de LePotentielonline, l’Observatoire de la liberté de la presse en Afrique (OLPA) se dit surpris par l’interpellation de Sylvanie Kiaku, éditrice et journaliste de l’hebdomadaire la Percée, paraissant à Kinshasa.

D’après OLPA, une organisation indépendante de défense et de promotion de la liberté de presse, Sylvanie Kiaku, a été interpellée, le 10 octobre 2018 en début de soirée, par des agents de la Police judiciaire du Parquet près le Tribunal de paix de Kinshasa/Gombe porteur d’un mandat d’amener délivrer par un magistrat. C’était au moment où la journaliste se trouvait à quelque mètre du siège de l’hebdomadaire la Percée dans la commune de Kasa-Vubu. Elle a été aussitôt conduite au cachot du Parquet près le Tribunal de paix de Kinshasa/Gombe.

La journaliste a été entendue sur procès-verbal par un magistrat, le 11 octobre 2018, et inculpée de « diffamation » à l’endroit des responsables de la Banque commerciale du Congo (BCDC) pour avoir publié, dans les éditions n°346 du 6 septembre 2018 et n°347 du 13 septembre 2018 de la Percée, des articles intitulés : « BCDC en danger: la GMA sollicite le secours de Joseph Kabila » et « Inquiétude de la clientèle, BCDC : la GMA relève 270 morts ». Dans ces articles, le journal évoque les souffrances endurées par les familles des employés de la BCDC licenciés depuis plusieurs années et l’indifférence des responsables actuels de la Banque.

OLPA exprime sa grande surprise et déplore néanmoins la procédure cavalière ayant conduit à l’interpellation de la journaliste.

Par ailleurs, OLPA tient à s’assurer que le droit de la défense ainsi que le droit d’informer et d’être informé seront respectés conformément à la législation congolaise et les instruments juridiques internationaux relatifs aux droits de l’homme.

Godé

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *