RDC: Un réseau des escrocs démantelé au sein de la SCPT

Partager
  • 17
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    17
    Partages

Un réseau mafieux (des faussaires) a été dénoncé au sein de la Société commerciale des transports et des ports (SCPT), ex-ONATRA. Il s’agit des agents véreux avec une complice employée dans une banque commerciale qui ont été mis aux arrêts au Parquet de Matete, dans la ville de Kinshasa.

Par Hervé Ntumba

Cette bande de malfaiteurs s’était spécialisée dans l’imitation des signatures pour se procurer l’argent de l’entreprise. Alors que la SCPT éprouve d’énormes difficultés liées au payement de ses agents. La RFI renseigne que les services du conseiller spécial pour la bonne gouvernance et contre le blanchiment d’argent estiment à environ un million de dollars volés.

Eu égard à cette situation, un retraité de ladite entreprise de transport, accuse les responsables de la gestion des ressources humaines et ceux de la trésorerie de faire main basse sur cet argent. « Depuis au moins cinq mois, les salaires du personnel n’ont pas été payés. Quant aux retraités, ils sont plusieurs à attendre depuis des années les frais de fin de carrière. Beaucoup d’entre nous sont morts bien avant de bénéficier de ce droit », explique un retraité sous le sceau de l’anonymat.

À rappeler qu’il y a quelques années, une enquête en interne avait abouti au limogeage des dirigeants de la Société commerciale de transports et de ports sans aucune suite. Aujourd’hui ce sont six agents internes et une employée de banque qui sont sous les verrous. « Nous espérons une sanction pour décourager la mauvaise gouvernance », déclare un syndicaliste de la SCPT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *