URGENT/Les congolais vivant en Angola sont en danger

Partager
  • 17
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    17
    Partages

C’est devenu pratiquement leur lot quotidien. Chaque semaine, et cela depuis plusieurs années, les Congolais qui sont allés « tailler leur pierre » en Angola, notamment dans les zones minières, subissent des traitements inhumains lors de leur refoulement vers leur pays d’origine. Dans ces opérations qui ont la particularité d’être musclées, on sait que les forces de l’ordre angolaises n’ont jamais fait dans les détails.

Pourquoi se comporteraient-elles autrement quand elles ont la certitude d’avoir affaire à des « animaux »? Plutôt qu’à des êtres humains qui, en tant que tel, ont pourtant droit à une certaine considération. Bien dommage quand même pour les « pauvres » Congolais !

On n’assiste plus à autre chose sinon qu’à des expulsions dont les victimes se comptent par milliers toutes les semaines. Les plus concernées par ce phénomène de refoulement, les provinces congolaises frontalières avec l’Angola : le Bandundu, le Bas-Congo, les deux Kasaï et le Katanga. Des milliers de congolais sont violés et tués en Angola à travers ces expulsions en masse qui sont loin, si pas de prendre fin, du moins de s’humaniser

J.REMY NGONO