RDC : Mgr Fridolin Ambongo confirmé archevêque métropolitain de la ville de Kinshasa

Partager
  • 11
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    11
    Partages

Enfin, l’administrateur apostolique de Mbandaka, Mgr Fridolin Ambongo Besungu, est confirmé, ce mardi 1er novembre 2018, archevêque métropolitain de Kinshasa par sa Sainteté le pape François.

Par Hervé Ntumba

L’annonce a été faite ce jeudi 1er novembre au centre Lindonge par la nonciature en présence des deux archevêques, religieux et religieux.  Âgé de 78 ans, le Cardinal Laurent Monsengwo a dépassé la limite canonique de 75 ans, âge auquel tout évêque doit remettre sa charge à disposition du souverain pontife.

Eu égard à cela, le vice-président de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) depuis 2016, Mgr Ambongo était en bonne position afin de succéder à Monsegwo depuis sa nomination en février dernier comme « archevêque coadjuteur » de Kinshasa.

Bien qu’il soit retraité, Laurent Monsegwo restera cardinal et membre du « C9 ».

Pour rappel, Fridolin Ambon est né le 24 janvier 1960 à Boto dans la province du Sud-Ubangi, Ambongo est fils d’un saigneur d’arbre à caoutchouc. Il a suivi ses cours de philosophie et théologie à Kinshasa, avant de prononcer ses vœux perpétuels en 1987.  Le 14 Aout 1988, il est ordonné prêtre capucin dans la capitale et enseigne la théologie morale à l’Université Catholique de Kinshasa.

Avant d’être nommé évêque de Bokungu Ikela en 2005, Mgr Fridolin Ambongo a occupé le poste de supérieur majeur des frères mineurs capucins de RDC.   Diplômé en théologie morale de l’Académie Alphonsienne à Rome, il a dirigé la très politique commission Justice et Paix au sein de la CENCO pendant qu’il était évêque de Bokungu Ikela.

En 2016, il est élu vice -président de l’influent épiscopat congolais, la CENCO. La même année, il est nommé par le pape François archevêque de Mbandaka-Bikoro.