Kinshasa : inauguration du Centre d’accueil pour enfants vulnérables à Masina

Partager
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    3
    Partages

Financé à hauteur de 81.740 dollars américains, dans le cadre du don non-remboursable du Japon aux micros-projets locaux contribuant à « la sécurité humaine », le Centre d’accueil pour enfants voit désormais sa capacité d’accueil doublé.

Par Stanislas Ntambwe

Le ministre de la Santé, Affaires Sociales et Communication du Gouvernement provincial de la ville de Kinshasa, Dominique Weloli Kanda Nzale et l’Ambassadeur du Japon en République démocratique du Congo, Hiroshi Karube ont procédé, vendredi 2 novembre 2018, à l’inauguration du Projet intitulé « Extension et Réhabilitation du Centre d’Accueil pour Enfants Vulnérables dans la Commune de Masina ».

Ce Projet a été financé par le Japon à hauteur de 81.740 dollars américains, dans le cadre du don non-remboursable du Japon aux micros-projets locaux contribuant à « la sécurité humaine ». L’Ambassadeur Hiroshi Karube s’est dit convaincu que les différentes formations, à savoir : couture, coiffure et alphabétisation mis en place après les travaux d’extension et de réhabilitation, permettraient d’offrir plus d’opportunités aux orphelins recueillis dans ce centre.

Il a souligné que l’intégration sociale et la formation des enfants et des jeunes vulnérables réalisées à travers ce projet représentent une forme concrète de la philosophie japonaise. Hiroshi Karube a, par la même occasion, rappelé que le Japon met l’accent sur l’aspect de la sécurité humaine dans le cadre de sa coopération. Avant d’appeler les gestionnaires de ce centre à la maintenance de cet héritage pour le bien de tous. Car, croit-il savoir, « ce centre représente un espoir pour tous les enfants qui y sont encadrés ».

Il sied de souligner que l’avancement des travaux de construction de ce centre a connu des retards pour des raisons financières. Toutefois, le projet a été achevé dans un esprit de collaboration entre l’ADSSE, l’entreprise de construction et les autres parties prenantes.

Désormais, après les travaux d’extension et de réhabilitation, le Centre d’accueil pour enfants vulnérables verra sa capacité d’accueil doublée, ce qui lui permettra d’accueillir plus d’orphelins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *