Sud-Kivu : au moins 50 habitations incendiées suite aux affrontements entre groupes armés à Lemera

Partager
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage

Plus de cinquante maisons ont été incendiées après les affrontements entre deux factions des Maï-Maï dans les villages Mushago et à Kirinja dans le groupement de Lemera en territoire d’Uvira.

Par Hervé Ntumba

La Société civile du groupement de Lemera renseigne qu’il y a eu des affrontements entre des miliciens Maï-Maï qui ont opposés aux jeunes de « Local défense » ont entraîne les déplacements des habitants de ce groupement. En plus, la Société civile de Lemera ajoutent que les forces étrangères qui se poursuivent dans les collines de Lemera depuis quelques jours créent la panique au sein de la population.

Voyant la gravité de l’insécurité qui prévaut dans cette partie du pays, la société civile de Lemera exige la présence des éléments des FARDC en vue de renforcer la sécurité dans leur milieu. « Les Maï-Maï ont incendié les maisons à Mushago et à Kirinja. Ils ont pillé dans ces deux villages, car il n’y a pas des FARDC. Aujourd’hui à Mulenge, deux forces burundaises, notamment les FNL s’affrontent. Les gens commencent à quitter parce qu’il y a un grand nombre des forces armées burundaises qui sont venues traquer les FNL », explique un membre de la Société civile joint par Radiookapi.net.

Pour rappel, les FARDC ont annoncé, lundi 15 octobre, de nouvelles redditions des centaines de combattants Maï-Maï, après le passage du chef d’état-major général des FARDC dans le territoire de Kabambare, dans le secteur opérationnel Sokola 2 au sud du Sud-Kivu.

Dans cet ordre d’idées, une dernière vague de 20 autres éléments du groupe Chui s’est rendue dimanche aux FARDC à Kabeya, un village situé entre Lulimba et Kilembwe, en territoire de Fizi.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *