Kasaï:  Michel Bongongo régularise la situation des nouvelles unités

Partager
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    3
    Partages

En visite de travail à Tshikapa, le ministre de la Fonction Publique, Michel Bongongo a procédé, mercredi 14 novembre, à la régularisation de la situation des nouvelles unités au sein de l’administration publique.

Le ministre de la Fonction publique et la présidente de l’Union Panafricaine de la Jeunesse, Francine Muyumba viennent de séjourner, pour quelques heures, à Tshikapa, Chef-lieu de la province du Kasaï.

Sur place, Michel Bongongo a signé l’arrêté d’admission sous statuts des agents et fonctionnaires de l’Etat des nouvelles unités de cette province dont le chiffre s’élève à 20.974.

La cérémonie a eu lieu dans la salle de réunions du Gouvernorat, en présence des fonctionnaires de l’Etat et autorités provinciales.

Pour le ministre de la Fonction Publique, « le Chef de l’Etat Joseph Kabila ne veut plus entendre parler de nouvelles unités au sein de l’administration publique congolaise« . C’est pourquoi, a-t-il précisé, il l’a dépêché pour la régularisation de leur situation.

« La signature de l’arrêté ce jour marque le début d’un processus qui va conduire à la mécanisation, l’identification et le payement de ces fonctionnaires« , a souligné Michel Bongongo.

Pour le cas des agents matriculés mais non payés, le patron de l’Administration publique a promis de régulariser également leur signation.

La Présidente de l’UPJ Francine Muyumba a, quant à elle, salué cette démarche du Gouvernement central qui vise le rajeunissement de l’Administration publique.

La ville de Tshikapa est la dernière étape de cette tournée du ministre de la Fonction Publique dans d’espace Kasaï, après avoir été à Mbuji-Mayi, Kananga et Lomami.

Jackie KALEMBA, correspondante à Tshikapa