Kinshasa: la Police annonce l’arrestation de l’auteur de la mort d’un des étudiants tués à l’Unikin

Partager
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages

Les manifestations de colère organisées, lundi 12 novembre, par les étudiants de l’Université de Kinshasa (Unikin) contre la grève des professeurs, ont causé plusieurs dégâts matériels et humains, selon la Police. Elle affirme que « toutes les dispositions sont prises pour établir les responsabilités de ces actes afin que les coupables répondent de leurs actes conformément à la loi ». 

Par Stanislas Ntambwe

Selon un communiqué du Commissariat provincial de la Police de Kinshasa, publié vendredi 16 nivembre, le bilan de ces événements fait état de « deux étudiants ayant perdu la vie de suite des blessures causées par balle; 8 policiers grièvement blessés; 12 véhicules endommagés dont 3 appartenant à la police et 9 aux privés« .

Cependant, la Police qui appelle les étudiants au calme, rassure que « toutes les dispositions sont prises pour établir les responsabilités afin que les coupables répondent de leurs actes conformément à la loi. »

Dans son communiqué, le commissaire provincial de la Police, le général Silvano Kasongo a affirmé que, « le policier qui a tiré lundi sur un de deux étudiants décédés a été mis aux arrêts et sera déféré à l’auditorat militaire« .

En outre, la Police ville de Kinshasa met en garde tout policer qui utiliserait les armes à feu pour les interventions sur les sites universitaires.