Martin Fayulu se range derrière les journalistes pour la libération de Peter Tiani

Partager
  • 4
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    4
    Partages

Le candidat président de la République pour le compte de la coalition « Lamuka », Martin Fayulu, s’est rangé derrière la voix des journalistes afin de réclamer la libération de leur confrère incarcéré depuis quelques semaines à Kinshasa.

Hervé Ntumba

Transféré à la prison de Makala, Peter Tiani, animateur de l’émission le Vrai journal, n’a jamais manqué d’être critique à l’égard des responsables politiques congolais. Motif de cette arrestation, selon plusieurs sources, mais sans que personne ne puisse en fournir la preuve tangible, une plainte déposée par un des fils du Premier ministre Bruno Tshibala suite à la diffusion, par Peter Tiani, d’une information reprise sur un site congolais qui faisait état de la disparition d’une forte somme d’argent au domicile du Premier ministre.

Face à son arrestation, le candidat président de la République pour le compte de la coalition « Lamuka », Martin Fayulu, a joint sa voix à celles des journalistes qui réclament la libération de leur confrère incarcéré. « J’associe ma voix à celles des journalistes congolais et tous ceux qui croient en la liberté de la presse pour réclamer la libération, sans condition, du journaliste Peter Tiani », a-t-il déclaré dans un tweet, ce vendredi 23 novembre 2018.

3 thoughts on “Martin Fayulu se range derrière les journalistes pour la libération de Peter Tiani

  1. Mr. Martin Fayilu est l’unique vrai opposant apart ceux qui sont en prison . Pendant meme les marches de 2017 , il avait meme risque de mourir par un projectile dans la tete et comment sa tete etait gonflee donc la kabilie l ‘avait vise d’en finir. Mais au moment Felix et son ruandais kamerhe sont toujours des intouchables pendant toutes leurs soit disant manifestations . Un bon lider est celui qui assiste une personne ou son peuple en danger. Prenons l’ exemple de Felix dans sa conscription de Kasai la ou il fut elu comme depute , cette population a ete exterminee par kabila, Mais Felix n’a jamais fait une declaration musclee comme Ne Muanda au massacre des membres de BDK. Felix ne pese pas pour diriger la RDC.

  2. Démagogie ! Sait-il e quoi il s’agit avant de se mettre derrière les journalistes ? Il est un syndicaliste et non un politicien responsable

Comments are closed.