En dépit de sa victoire, V.Club laisse Raja courir avec le trophée de la 15ème Coupe de la Confédération

Partager
  • 5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    5
    Partages

Malgré les efforts fournis par l’As Vita Club en battant Raja Club Athletic du Maroc sous le score de 3 buts à 1, il n’a pas pu faire mouche. Il a laissé son adversaire courir avec le trophée de la 15ème Coupe de la confédération sous la pluie, dimanche au stade des Martyrs de la Pentecôte, à Kinshasa.

Contrairement au match « aller », le 25 novembre à Casablanca, à l’occasion de laquelle ils n’avaient quasiment pas existé, les Dauphins Noirs entraient dans la partie du bon pied en prenant les initiatives.

Malgré tout, la première occasion était pour l’adversaire et celle-ci était énorme. Mais Benhalib, pourtant meilleur buteur de la compétition (12 buts), ratait l’immanquable au second poteau après un caviar de Rahimi. Sauf que ce manque d’efficacité le concernait aussi avec deux têtes de Jean Marc Makusu Mundele dont la première était superbement repoussée par Zniti alors que la deuxième fusait à côté du cadre.

Décidément peu inspiré, Benhalib gâchait ensuite une nouvelle opportunité en tirant à côté. A la suite d’une perte de balle de Fabrice Ngoma, l’attaquant marocain se montrait cette fois plus efficace comme passeur en servant Abdelilah Hafidi qui concluait le contre pour l’ouverture du score qui douchait le stade des Martyrs (0-1, 21ème). Ce but enterrait pratiquement les espoirs des Congolais qui devaient désormais marquer 5 buts pour renverser la vapeur.

Plus que jamais dos au mur, les locaux continuaient de pousser, mais la talonnade de Ngudikama était facilement captée par Zniti puis l’arbitre sud-africain Victor Miguel de Freitas Gomes ne sifflait pas penalty sur deux actions litigieuses dans la surface marocaine, la VAR n’ayant finalement pas été utilisée ni à l’aller ni au retour. Le Raja concédait finalement l’égalisation avant la pause sur une merveille de coup franc de Makusu dans la lucarne (1-1, 45ème+4).

L’entrée de Mukoko Batezadio au retour des vestiaires réveillait les Moscovites en catapultant un ballon au fond des filets (2-1, 71ème). Dans la foulée, Fabrice Ngoma offrait une fin de match complètement folle en doublant la mise (3-1, 74ème). Il manquait alors deux buts à V. Club pour réussir sa remontada. Mais, le coup de sifflet final retentissait et le Raja pouvait laisser exploser sa joie !

15 ans après son dernier sacre continental, rappelle-t-on, le Raja Casablanca a ajouté un titre supplémentaire à son riche palmarès en remportant la Coupe de la confédération face à l’AS V.Club.

A noter que ce match a enterré pratiquement la joie des Congolais venus nombreux sous la pluie.

Par Hervé Ntumba

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *