A Goma : CACH promet de renforcer la sécurité à l’Est du pays en cas de victoire

Partager
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    3
    Partages

A Goma, capitale provinciale du Nord-Kivu, la coalition Cap pour le Changement (CACH) a axé son message sur le renforcement de la sécurité dans l’Est du pays, en cas de victoire. Pour cela, le directeur de campagne de Felix Tshisekedi, Vital Kamerhe, a accusé le pouvoir en place d’être à la base de l’insécurité sévissant à l’Est de la République démocratique du Congo (RDC) .

D’entrée de jeu, au stade Afya, Vital Kamerhe a encensé Félix Tshisekedi, en reconnaissant les vrais combats que mène l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) dans la lutte pour la démocratie en RDC. « Félix est humble, visionnaire et calme. Avec lui nous allons transformer ce pays », a dit Vital Kamerhe en swahili. Il justifie son choix de se désister au profit de Félix Tshisekedi par le fait notamment qu’il fallait, dit-il, honorer la mémoire d’Étienne Tshisekedi et son combat pour la démocratie.

Ensuite, il est revenu sur les discussions de Genève entre les sept leaders de l’opposition pour la désignation d’un candidat commun. Il a dénoncé ce qu’il qualifié d’« un complot » qui serait monté par Moïse Katumbi, Jean-Pierre Bemba, Martin Fayulu, Adolphe Muzito et Freddy Matungulu contre lui et Félix Tshisekedi.

Dans cette optique, le directeur de campagne de Félix Tshisekedi, a rassuré la population de Goma quant à l’accord de Nairobi qui garantit à l’UNC quelques postes importants, si Félix Tshisekedi est élu président de la République. « Les gens meurent comme des animaux au ‘Kivu, une fois élus, nous viendrons nous installer à Beni », a-t-il promis.

À en croire Félix Tshisekedi, le début de la campagne dans la province du Nord-Kivu se justifie par l’insécurité qui y sévit. « La même chose à Masisi et à Rutshuru. C’est notre priorité. Nous devons terminer cela. Moi et Félix Tshisekedi, nous allons nous installer dans le Grand-Nord », a renchéri le président de l’Union pour la Nation congolaise (UNC) .

Les deux leaders réunis dans un seul ticket qui soutient la candidature du président de l’UDPS à la présidentielle du 23 décembre, sont les premiers à fouler le sol du Kivu pendant cette période de campagne électorale , souligne-t-on.

Après Goma, Tshisekedi attendu le 6 à Bukavu

En vue de battre leur campagne électorale, Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe envisagent de poursuivre leur marathon dans de grandes villes de la Tshopo, du Nord et Sud-Kivu. Après leur meeting ce mardi à Goma, Vital Kamerhe et Félix Tshisekedi devront parcourir Walikale, Bukavu, Uvira, Bunia à partir du 6 décembre prochain. Ils vont également arriver dans la ville de Kisangani, le 10 décembre, tel que prévu dans le programme de leur plateforme électorale.

Pour rappel, les deux leaders de l’opposition sont revenus de Kenya depuis le 27 novembre dernier. Après avoir signé un accord pour former la CACH. Celle-ci plébiscite la candidature de Félix Tshisekedi à la prochaine présidentielle.

Hervé Ntumba