Au moins, 461 volontaires onusiens travaillent pour la paix et le développement en RD Congo

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le monde entier célèbre, le 5 décembre de chaque année, la Journée internationale des Volontaires. En République démocratique du Congo (RDC),  au moins 461 volontaires des Nations Unies travaillent pour la paix et le développement durable dans ce pays. Leurs contributions sont perceptibles à travers la réalisation d’activités visant à servir les communautés sur leur lieu d’affectation, notamment à Kinshasa, Goma, Uvira, Kananga, Bukavu et Lubumbashi.

La Journée internationale des volontaires (JIV) 2018 est placée sous le thème : “Les volontaires pour bâtir des communautés résilientes”. Il s’agit de mettre en évidence le rôle crucial des volontaires comme moteur du changement positif au sein des communautés et par les communautés.

La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en RDC, Leila Zerrougui a, à l’occasion de la JIV, salué la précieuse contribution des volontaires du monde entier et l’engagement des 461 volontaires des Nations Unies pour la paix et le développement en (RDC).

« Je salue l’engagement des volontaires qui offrent leur temps, leurs compétences et leur énergie afin de soutenir des organisations et institutions œuvrant pour la paix et le développement. Il est important de souligner le rôle moteur qu’ils jouent dans la promotion des objectifs de développement durable afin de bâtir un monde meilleur » a déclaré, dans un communiqué publié mercredi 5 décembre 2018 à Kinshasa.

Le volontariat associe les citoyens au processus de gouvernance et crée un espace au sein duquel chaque homme et chaque femme peuvent contribuer et faire entendre leur voix. Il est un élément-clé de la pérennité du développement. Les organisations de volontaires sont des vecteurs de l’engagement civique et elles servent d’intermédiaire entre les initiatives institutionnelles et les communautés au niveau local. Ainsi, quand les institutions achèvent leur mandat, les volontaires restent.

Par Stanislas Ntambwe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *