Année 2019 : trois mots clés pour comprendre les perspectives économiques de la Chine

Partager
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    6
    Partages

L’étude sur les perspectives 2019 de l’économie chinoise était au centre d’une conférence de presse animée par le Bureau politique du Comité central du parti communiste chinois, le 13 décembre à Beijing. Au cours de cette rencontre, les autorités chinoises ont très précisément voulu répondre à la question de savoir : comment assurer le développement de la Chine, dont dépend en grande partie la croissance économique mondiale, dans un contexte économique international aussi incertain. Avancer dans la stabilité, favoriser le développement de haute qualité et continuer à répondre efficacement à ses affaires internes. Tel est le tiercé gagnant sur lequel, mise la Chine pour consolider son économie.

RCI

Alors que l’année 2019 pointe déjà à l’horizon, les autorités chinoises n’ont pas voulu attendre pour faire des projections sur ce que sera son économie en cette nouvelle année. Elles se sont retrouvées le 13 décembre 2018 à Beijing, dans le cadre d’une réunion qui devait définir les perspectives économique de la Chine pour l’année 2019.

Avancer dans la stabilité

Sans surprise, le Bureau politique du Comité central du PCC a premièrement misé sur la stabilité. Objectif affiché, « avancer vers la réalisation de l’objectif correspondant à la création d’une société de moyenne aisance. Pour cela, avancer dans la stabilité, reste un principe d’une grande importance », ont affirmé les membres du Bureau politique, rappelant qu’en 2018, la Chine a positivement répondu à de profonds changements intervenu à l’international et que les réformes opérées dans le domaine de l’offre bénéficient déjà à la population.

D’autant plus que l’année 2019 coïncidera avec le 70ème anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine, côté responsables chinois, l’heure est à la recherche du bien être de sa population. C’est la raison pour laquelle, les membres du Bureau politique ont lors de la conférence de presse mis l’accent sur la stabilisation des emplois, des finances, des échanges commerciaux ainsi que des investissements. Aussi, le Bureau politique a plaidé en faveur du maintien d’un système de développement sain et continuel de l’économie. Toutes ces mesures sont des signes qui n’attestent pas moins la volonté du gouvernement chinois à relever les différents défis qui se posent dans la société, peut-on lire entre les lignes des réponses données par des conférenciers.

Dire que, la stabilité passe pour une denrée indispensable pour le développement de l’économie chinoise, une force motrice qui boostera la croissance de l’économie mondiale.

Développement de haute qualité

Autre point important des perspectives économiques de la Chine consiste à assurer un développement de haute qualité. Sur ce point précis, le président chinois Xi Jinping a, lors de son discours prononcé à l’occasion de la 1ère édition de l’Exposition internationale d’importation de Chine, début novembre à Shanghai, reconnu des difficultés rencontrées par l’économie chinoise. Cependant, le président chinois a rassuré que ces difficultés n’étaient pas insurmontables et que les mesures positives prises par le gouvernement commençaient déjà à porter les fruits. C’est entre autres des mesures consistant à parvenir à un développement de haute qualité

L’objectif du progrès de l’économie chinoise en 2019 consiste donc à améliorer le bien-être du peuple. De ce fait, la Chine va continuer à mener les réformes du côté de l’offre, élargir encore l’ouverture vers l’extérieur, et accélérer la construction d’un système économique moderne. Force est de prédire que ce train de mesures vont à coup sûr contribuer à l’élargissement de la consommation intérieure et au le renforcement de l’économie réelle. Donc, jouer un rôle important pour la croissance de la Chine l’année prochaine.

Régler ses propres affaires

Si bien que la bonne santé de l’économie chinoise profite bien à l’ensemble de l’économie mondiale, la Chine voudrait aussi donner des réponses efficaces à ses propres affaires. En cette année marquant le 40ème anniversaire de la politique de réforme et d’ouverture de la Chine vers l’extérieur, le gouvernement chinois mise sur de nouvelles mesures d’ouverture. Déjà en 2019, la Chine accueillera la deuxième édition du Forum de coopération internationale sur l’Initiative la Ceinture et la Route, ainsi que la deuxième édition de l’Exposition internationale d’importation de Chine, preuve que l’ouverture de la Chine suit son cours normal.

L’on se rappellera que la politique de la réforme et d’ouverture de la Chine, initiée vers la fin des années 70, était considérée comme une deuxième vie pour la Chine, un second souffle. Cette politique a profondément changé la Chine et influencé le monde. C’est le moment de faire le bilan de quatre décennies antérieures et penser en même temps à un nouveau départ pour le futur développement de la Chine.

D’ailleurs, un rapport de la Banque mondiale indique que l’environnement commercial de la Chine a grimpé de plus de 30 places dans le classement par rapport à l’année dernière.

Pour toutes ces raisons, la Chine reste droit dans ses bottes et affirme toujours poursuivre son rythme de développement et, ce, malgré le contexte économique international actuel, le regain du protectionnisme et de l’unilatéralisme.