Les États-Unis s’engagent à travailler avec le nouveau gouvernement de la RDC

Partager
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages

Enfin, les États-Unis ont pris acte des résultats définitifs de l’élection présidentielle du 30 décembre dernier, consacrant la victoire de Félix Tshisekedi comme le cinquième président de la République démocratique du Congo (RDC), rapporte le communiqué de l’ambassade des USA publié mercredi 23 janvier 2018.

Dans son communiqué, le porte-parole du département d’État américain, Robert Palladino, a salué, ce mercredi 23 janvier, la décision de la Cour constitutionnelle confirmant Felix Tshisekedi comme le président de la République. Sur ce, le pays de Donald Trump reste très ouvert à coopérer étroitement avec le nouveau président élu en vue de contribuer valablement au développement de la RDC.

En fait, les Etats-Unis insistent sur sa disponibilité à coopérer avec le nouveau gouvernement à venir. « Nous nous engageons à travailler avec le nouveau gouvernement de la RDC », affirme Robert Palladino, en invitant le nouveau président à former un gouvernement élargi ainsi qu’à ouvrir une enquête sur les allégations de fraudes.

Toutefois, le gouvernement américain exhorte la RDC à inclure une large représentation des acteurs politiques en vue de renforcer l’unité nationale, en luttant contre les irrégularités des élections.

« Nous encourageons le gouvernement à inclure une large représentation des acteurs politiques congolais et à traiter les informations faisant état d’irrégularités électorales », indique le communiqué du département d’État américain.

En outre, le pays de Donald Trump salue « le peuple de la RDC pour son insistance sur un transfert de pouvoir pacifique et démocratique ». Pour les États-Unis, l’acte posé par le chef de l’État, Joseph Kabila est à saluer, car il renforce la démocratie en RDC, en favorisant un climat de paix.

« Nous reconnaissons également l’engagement du président sortant, Joseph Kabila, à devenir le premier président de l’histoire de la RDC à céder le pouvoir de manière pacifique dans le cadre d’un processus électoral », a ajouté Robert Palladino.

Pour rappel, il importe de souligner que l’élection de Félix Tshisekedi est salué par plusieurs organisation après l’arrêt de la Cour constitutionnelle.

Hervé Ntumba