Nommé directeur de cabinet du chef de l’Etat : Vital Kamerhe, une main experte au côté de Félix Tshisekedi

Partager
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages

Après son investiture à la magistrature suprême, Félix Tshisekedi a procédé à la remise et reprise avec son prédécesseur Joseph Kabila. Le nouveau président de la République a pris possession de ses bureaux au Palais de la nation et posé ses premiers actes. Le chef de l’Etat a présidé le premier le Conseil supérieur de la défense avec le Premier ministre, vice-Premier, ministre de l’Intérieur et tous les généraux de l’armée et de la police ainsi que les services de sécurité. Il a aussi nommé Vital Kamerhe comme son directeur de cabinet. Compagnon de lutte dans la coalition Cap pour le changement, Vital Kamerhe est sans aucun doute une main experte au côté du président de la République.

 

Par Le Potentiel

Le tout nouveau président de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo, a pris possession de ses bureaux au Palais de la nation le vendredi 25 janvier à l’issue d’une cérémonie de remise et reprise avec son prédécesseur, Joseph Kabila Kabange. Cette remise et reprise s’est passée dans un climat bon enfant.

Dans la matinée de vendredi, Joseph Kabila a accueilli au perron du Palais de la Nation, autour de 11 heures, le président de la République Félix Tshisekedi. Les deux personnalités se sont vite dirigées vers les bureaux du chef de l’Etat, où ils se sont entretenus pendant près de deux heures. Après la cérémonie de remise et reprise, Félix Tshisekedi a accompagné Joseph kabila jusqu’à la sortie du Palais de la Nation. Les deux présidents se sont donné des accolades avant que Joseph Kabila prenne le volant de sa pick-up et quitte l’enceinte du Palais de la Nation sous les applaudissements des collaborateurs de Félix Tshisekedi.

Le président élu, Félix Tshisekedi vient occuper son désormais bureau de travail au Palais de la Nation, après remise et reprise avec son prédécesseur, Joseph Kabila

«L’intérêt des Congolais sera mon premier souci», a confié Félix Tshisekedi dans un court échange avec la presse après le départ de son prédécesseur. Devant la presse, le chef de l’Etat a rassuré qu’il était « très en forme ». « Ça va, je vais très bien. Ça se voit, je viens d’une très longue réunion… je suis très en bonne forme », a-t-il confié. Le malaise de F. Tshisekedi au moment de son discours d’investiture a suscité une panique dans la population, tant pour celle qui était présente au Palais de la Nation que des millions téléspectateurs qui suivaient l’événement historique en direct de la télévision nationale.

A la question sur la recommandation, mieux le testament de son défunt père Etienne Tshisekedi, « le peuple d’abord », la réponse de Félix Tshisekedi a été sans équivoque : « ça sera le fil conducteur de mes 5 ans de présidence ». « L’intérêt des Congolais sera mon premier souci. On se pose la question sur les sacrifices qu’il faut faire sur certaines habitudes qui n’entrent pas dans le cadre de l’intérêt supérieur de la nation. On essaie d’entrer dans la peau de président et de s’habituer à la fonction », a déclaré Félix Tshisekedi.

Le 5è président de la République s’est dit être « conscient d’avoir la responsabilité des millions d’âmes ». Il s’est engagé à remplir sa fonction au jour le jour. « On n’a jamais eu l’expérience avant d’entrer dans cette fonction, l’expérience commence aujourd’hui au jour J zér o », a précisé Félix Tshisekedi.

Vital Kamerhe, Dircab

Cérémonie de remise et reprise entre l’ancien Dircab du président de la République Néhémie Mwilanya et le nouveau, Vital Kamerhe.

Un des premiers actes posés par Félix Tshisekedi est la nomination de Vital Kamerhe au poste de directeur de son cabinet. Ce dernier a affirmé que le nouveau cabinet de la présidence de la République travaillera dans la cohésion notamment avec l’ancien.

« Nous allons travailler dans un esprit de cohésion pour faire avancer les choses en commençant par où le directeur de cabinet Néhémie Mwilanya s’est arrêté. Nous le remercions pour le travail abattu avant nous, je crois c’est ça la renaissance du Congo. Ceux qui partent ne sont pas partis [Ndlr : Néhémie Mwilanya a exprimé sa disponibilité d’apporter son expertise au nouveau cabinet]. On ne va pas inventer la roue », a indiqué Vital Kamerhe après la cérémonie de remise et reprise ave le professeur Néhémie Mwilanya.

Vital Kamerhe s’est dit conscient de la lourde tâche qui les attend et est disposé de travailler avec tout le monde. « Avec l’amour qui nous caractérise, en tenant compte de tous les équilibres, nous allons tous travailler. Notre souci c’est que le président Félix Tshisekedi réussisse. S’il réussit, c’est le CACH qui réussit, c’est le peuple congolais qui réussit parce qu’il m’a rappelé lui-même aujourd’hui qu’il a été interpellé hier par la population congolaise à l’unisson : +Félix n’oublie pas, papa avait dit le peuple d’abord+. Donc, ce n’est pas le moment de fêter. Nous mesurons la charge, elle est immense, incommensurable », a-t-il renchérit.

Ancien président de l’Assemblée nationale, membre dans plusieurs cabinets ministériels, Vital Kamerhe est un économiste doublé d’un fin politicien. Il est présent dans l’histoire politique de la République démocratique du Congo de ces 20 dernières années. Il connait tous les rouages politiques. Compagnon de lutte de Félix Tshisekedi dans le cadre de CACH, Cap pour le changement, la coalition électorale qui a porté l’actuel président de la République au sommet de la magistrature suprême, le président de l’UNC sera un soutien de traille pour ce quinquennat.

One thought on “Nommé directeur de cabinet du chef de l’Etat : Vital Kamerhe, une main experte au côté de Félix Tshisekedi

Comments are closed.