Kasaï- Rentrée parlementaire: Marie Louise Kinda, seule femme élue députée provinciale

Partager
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    6
    Partages

Le coût d’envoi de la session extraordinaire de l’Assemblée provinciale du Kasaï a été donné, ce mercredi 30 janvier 2019, par le Directeur de l’administration, Mikenji Godefroid, en sa qualité de doyen, tel que le veut la tradition parlementaire.

La première plénière a eu un seul point à l’ordre du jour, l’installation du bureau provisoire. Ce bureau est dirigé par le doyen d’âge de tous les députés provinciaux Mayi Munene Ndongolola Sylvain. Secondé par le deux cadets des élus notamment l’honorable Joseph Kalombo Kanku, Rapporteur et Marie Louise Kinda Kumambange, Questeure.

La mission de ce bureau provisoire est d’élaborer le règlement intérieur, la cooptation de trois députés chefs coutumiers et l’organisation d’élections et installation du bureau définitif .

Portrait

Madame Marie-Louise Kinda Kumambange, la cadette et unique femme dans l’hémicycle de l’Assemblée provinciale parmi 29 députés élus dans la province du Kasaï. Dans une interview à la presse, l’Élue de la circonscription électorale d’Ilebo pour le compte du Parti lumumbiste unifié et { Palu et Alliés}, a remercié toute la population du Kasaï en général et celle du territoire d’Ilebo en particulier, de lui avoir fait confiance pour les représenter.

La désormais honorable Marie Louise Kinda s’engage à défendre l’intérêt de la femme kasaienne. Elle compte, pour cela, sur l’accompagnement des femmes et hommes de bonne volonté.

Signalons qu’après la fin de la première plénière de la session extraordinaire, le président sortant François Madila Kalamba a procédé à la remise-reprise avec le bureau provisoire. L’élu du territoire de Kamonia, aux élections législatures de 2006, François Madila Kalamba a procédé à la passation civilisée du pouvoir avec le président provisoire, Mayi Munene Ngalamulume Ndongolola Sylvain.

Au cours de cette remise, il a félicité le nouveau Bureau provisoire, et les a invité à faire mieux pour le développement de la province.

Jackie Ngolela, correspondante à Tshikapa