Luanda, Nairobi et Brazzaville : première sortie officielle du président Félix Tshisekedi

Partager
  • 10
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    10
    Partages

Première sortie officielle à l’étranger du chef de l’Etat, Félix Tshisekedi. Angola, Kenya et Congo/Brazzaville sont retenus dans l’agenda du président de la République.

 Le président de la République, Félix Tshisekedi, entame ce lundi une tournée dans la région, apprend-on de la présidence de la République. Selon le programme annoncé à RFI, le chef de l’Etat commence sa tournée par Luanda, en Angola, où il ira à la rencontre du président João Lourenço, avant de continuer à Nairobi. C’est par la ville de Brazzaville qu’il va boucler sa première sortie officielle dans sa nouvelle stature de président de la République démocratique du Congo.

Le choix de ces trois capitales africaines n’est pas le fait du hasard. En effet, le chef de l’Etat a bien calibré sa tournée. En commençant par l’Angola, Félix Tshisekedi tient à avoir le soutien de l’Angola, première puissance militaire et économique de l’Afrique centrale. Au Kenya, la rencontre avec Uhuru Kenyatta, seul président de la République  à avoir fait de Kinshasa lors de sa prestation de serment, servira au chef de l’Etat à raffermir les liens entre Kinshasa et Nairobi. Dans l’opinion publique, Uhuru Kenyatta est présenté comme le parrain de l’accord créant Lamuka, la coalition qui a porté la candidature de Félix Tshisekedi à la présidentielle du 30 décembre 2018.

En bouclant sa tournée par Brazzaville, Félix Tshisekedi envoie là aussi un message clair. Les liens historiques qui lient Brazzaville et Kinshasa sont tels que les chefs d’Etat de deux pays sont obligés d’avoir des rapports parfaits. A côté du président Denis Sassou Nguesso, avec qui il entretient de bons rapports, Félix Tshisekedi pourrait sûrement se servir de la riche expérience du président Sassou pour marquer ses premiers pas de président de la RDC.

LP