Lutte contre la corruption en RDC : l’informatisation du système de gestion de taxes et impôts s’impose

Partager
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    3
    Partages

Les nouveaux dirigeants font de la lutte contre la corruption leur cheval de bataille. Mais, pour arriver à bout de cette antivaleur qui gangrène la société congolaise, les nouvelles autorités sont encouragées à informatiser le système de récolte et de gestion des taxes et impôts de l’Etat avec des imprimés des valeurs hautement sécurisées.

Stanislas Ntambwe

Le directeur général de l’entreprise Boss Africa Group Sarl, Peter Mugisho Matabishi, propose au prochain gouvernement d’informatiser le système de récolte et de gestion des taxes et impôts de l’Etat avec des imprimés des valeurs hautement sécurisées pour lutter contre la corruption, l’évasion fiscale et le coulage des recettes à grande échelle.

Acteur de développement et humanitaire, Peter Mugisho Matabishi a mis en place des logiciels susceptibles de récolter les taxes, les impôts sur les revenus locatifs, les impôts fonciers et automoteurs. Il exhorte le prochain gouvernement central à se saisir de l’expérience du Lwalaba pour assainir la gestion des Finances publiques.

Personne vivant avec handicap, Peter Mugisho se déclare disposer à accompagner le nouveau président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, dans la lutte engagée contre la corruption par l’informatisation de tous les systèmes de gestion de taxes et impôts du pays pour éviter toute évasion fiscale qui profite à certains fonctionnaires de l’Etat.

Il attend la mise en place du nouveau gouvernement en vue de négocier un partenariat avec le nouvel exécutif pour la sécurisation des données et compte, par la même occasion, mettre à la disposition de l’Etat congolais des imprimés des valeurs hautement sécurisées.

Peter Mugisho entend aussi créer le répertoire de tous les contribuables  du pays dans tous les secteurs, sur base des coordonnées GPS Satellitaires et Latitude.

« Après l’évaluation, il a été constaté que parmi les faiblesses que présentent beaucoup de gouvernements provinciaux, il y a la légèreté dans l’impression des imprimés des valeurs qui ne sont pas sécurisées », a fait remarquer Peter Mugisho Matabishi. Ce qui fait que des fonctionnaires en profitent pour détourner l’argent de l’Etat laissant ce dernier pauvre.

C’est ainsi qu’après le Nord-Kivu, le directeur général de Boss Africa Group Sarl a signé un contrat avec le gouvernement provincial du Lwalaba en vue d’informatiser  le système de gestion de taxes et impôts.

Expérience professionnelle requise

Peter Mugisho Matabishi dispose d’une expérience incontestable de 19 ans comme coordinateur-pays du Comité pour le développement et assistance humanitaire (CODEVAH). Avec CODEVAH, Mugisho Matabishi a réhabilité 44 centres de santé et maternités, construit 32 écoles primaires et secondaire puis réhabilité 1.200 km de routes de desserte agricole, dans la partie l’Est de la RDC.

Les réalisations de Peter Mugisho Matabishi sont perceptibles dans les zones de santé de Shabunda et de Mulungu ainsi que les chefferies de Kaziba et Burhinyi, aux hôpitaux de Mwenga et de Kamituga.

Grace au financement des agences du Système des Nations unies et  de Caritas, le comité pour le développement et assistance humanitaire que chapeaute Peter Mugisho est en train de construire les ponts Luzinzi à Kaziba et Kashanja, à la limite de Luhwinja et Bukavu (Sud-Kivu).

Bien que personne vivant avec handicap, Peter Mugisho Matabishi a plusieurs projets ambitieux pour son pays, la RDC. Avec ses collaborateurs ingénieurs congolais formés à l’Etranger, Peter Mugisho Matabishi fait la cartographie suivie d’une géolocalisation spatiale informatisée sur base des images satellitaires.

2 thoughts on “Lutte contre la corruption en RDC : l’informatisation du système de gestion de taxes et impôts s’impose

Comments are closed.