Félix Tshisekedi à Brazzaville : le triomphe !

Partager
  • 5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    5
    Partages

A Brazzaville, le chef de l’Etat Félix Tshisekedi est un habitué du palais présidentiel où siège Denis Sassou Nguesso, président du Congo-Brazzaville. Alors président de l’Udps, Félix Tshisekedi faisait souvent la traversée du fleuve Congo pour des consultations avec le président Sassou. Mais, hier jeudi, c’est avec la casquette de président élu de la RDC que Félix Tshisekedi est arrivé à Brazzaville. Une ambiance était de fête à l’aéroport de Maya-Maya. Preuve des liens serrés qui lient les deux chefs d’Etat, le président Sassou a fait le déplacement de l’aéroport pour accueillir son hôte de marque. Sans compter le public, particulièrement la communauté de la RDC de Brazzaville, venu en grand nombre pour immortaliser cet instant. A Brazzaville, Félix Tshisekedi a triomphé.

 

Par Le Potentiel

C’est par Brazzaville que le chef de l’Etat Félix Tshisekedi vient de boucler sa tournée dans la sous-région en tant que 5è président élu de la République démocratique du Congo.

Après les étapes de Luanda et Nairobi, c’est hier jeudi sous le coup de 16 heures, que Félix Tshisekedi a atterri à Brazzaville. Il a été accueilli au bas de la passerelle par son homologue de la rive droite du fleuve Congo, Denis SassouNguesso. Les deux chefs d’Etat ont eu droit à un long entretien au salon d’honneur du pavillon présidentiel. Rien n’a filtré de cette entrevue.

Par contre, aux yeux des maints observateurs, le déplacement jusqu’à l’aéroport de Maya-Maya du président Sassou n’est pas passé inaperçu. Car, à Nairobi, tout comme à Luanda, en Angola, aucun chef de l’Etat ne lui afait cet honneur de l’accueilli à l’aéroport.

Le président congolais Denis Sassou Ngweso accueille son homologue de la RDC, Félix Ttshisekedi, à son arrivée à Brazzaville

Pourtant à Brazzaville, le président Denis Sassou Nguesso s’est personnellement déplacé pour venir à sa rencontre, à l’atterrissage de l’avion, de son hôte de marque. Une preuve de plus de la proximité entre les deux chefs d’Etat.

En effet, Félix Tshisekedi n’est pas un inconnu dans la capitale du Congo/Brazzaville, tout comme au palais présidentiel, où trône Denis Sassou Nguesso. Président de l’Udps, puis chef de file de l’opposition aux pourparlers du Centre interdiocésain, sanctionné le 31 décembre 2016 par l’accord dit de la Saint-Sylvestre, on se rappelle que Félix Tshisekedi traversait souvent le fleuve Congo pour répondre à l’invitation du président Sassou.

Mais, hier jeudi 7 janvier, le décor était tout autre. C’est sous sa casquette de président élu de la RDC que Félix Tshisekedi est arrivé à Brazzaville ; dernière étape d’une tournée sous-régionale qu’il a entamée, mardi dernier, par la ville de Luanda.

Des sources proches de la présidence de la République rapportent que le président Tshisekedi devrait passer la nuit à Brazzaville, avant un tête-à-tête avec le président Sassou, prévu ce vendredi au palais présidentiel. On prédit déjà que les relations bilatérales seront au centre de leurs échanges. Après les vives tensions de la période préélectorale ayant glacé les rapports entre les deux pays, l’heure est à l’apaisement. C’est à quoi vont s’atteler désormais les deux chefs d’Etat. D’ores et déjà, l’on sait que Félix Tshisekedi est à Brazzaville pour baliser la voie pour une coopération mutuellement avantageuse entre les deux pays, qui partagent du reste une longue histoire commune.

Une nouvelle page s’ouvre

Quoiqu’il en soit, dans la capitale du Congo-Brazzaville, Félix Tshisekedi a mesuré le degré de sa popularité et surtout la sympathie dont il jouit auprès de hautes autorités de Brazzaville. C’est en fanfare que le chef de l’Etat a été accueilli à l’aéroport de Brazzaville. C’est dire qu’entre Kinshasa et Brazzaville, c’est une nouvelle page qui est en train d’être écrite. Et le chef de l’Etat a fait le déplacement de Brazzaville pour déblayer le terrain.

Bien avant l’arrivée jeudi à Brazzaville du président Félix Tshisekedi, c’est le tout nouveau conseiller spécial en matière de sécurité, François Beya Kasonga, qui était signalé à Brazzaville dans la matinée ; accueilli au Beach de Brazzaville par son collègue de Congo-Brazzaville, Jean-Dominique Okemba, conseiller spécial en matière de sécurité du président Sassou Nguesso.

Que les deux conseillers spéciaux se retrouvent à Brazzaville, il y a une bonne raison de croire qu’une nouvelle forme de coopération est en train de s’établir entre les deux capitales les plus rapprochées du monde. C’est dire qu’au-delà de la coopération dans divers domaines, la sécurité sera au cœur des échanges en tête-à-tête qu’auront les deux chefs d’Etat ce vendredi dans la capitale congolaise.

A tout prendre, entre Brazzaville et Kinshasa, c’est une nouvelle page de l’histoire qui s’ouvre de part et d’autre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *