Afrique : Félix Tshisekedi élu 2ème Vice-président de l’Union africaine

Partager
  • 35
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    35
    Partages

Le président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, a été élu ce dimanche 2019 par ses pairs, 2ème Vice-président de l’Union africaine (UA) pour l’exercice 2019, après le maréchal Abdel Fattah Al-Sissi et Cyrille Ramophosa.

Le 32ème sommet de l’Union africaine est marqué par la passation de relais entre Paul Kagame et Abdel Fatah al-Sissi, mais aussi par la première participation du nouveau président de la RDC, Félix Tshisekedi qui a siégé au sein de cette institution panafricaine ce dimanche. Ce dernier a eu l’occasion de prononcer son discours.

Arrivé au pouvoir après une élection contestée sur laquelle l’Union africaine a dans un premier temps émis de « sérieux doutes », Félix Tshisekedi est élu Vice-président de l’UA. Il est appelé à convaincre ceux qui douteraient encore.

Le maréchal Abdel Fattah Al-Sissi, président de la République arabe d’Égypte, a rencontré son homologue congolais Félix Tshisekedi, en marge de l’ouverture de la 34ème session ordinaire du Conseil exécutif de l’Union africaine à Addis-Abeba. Dans leur entretien, le nouveau président de l’UA, le maréchal Abdel Fattah Al-Sissi a promis son soutien à Félix Tshisekedi Vice-président de l’UA.

« Il a été question des relations entre l’Egypte et la RDC. Cela s’est très bien passé. Il nous a assuré de sa franche collaboration pour soutenir le Congo dans ses efforts de paix et de développement », a déclaré brièvement Félix Tshisekedi.

Pour rappel, le discours de Félix Tshisekedi attendu ce dimanche matin devrait donc avoir une forte valeur symbolique. D’autant plus que c’est dans cette même enceinte que dix chefs d’Etats africains avaient émis leurs réserves dans une déclaration commune.

Hervé Ntumba