L’ex-Maison Schengen s’ouvre avec beaucoup d’innovations dans la demande de visas

Partager
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    3
    Partages


Fermée après plus de 13 mois, la Maison Schengen a ouvert ses portes, hier mercredi 6 mars, sous le label du « Centre européen des visas » (CEV).La cérémonie s’est déroulée en présence de Mme le consul et de l’ambassadeur de la RDC en Belgique. Dans le but de mieux accueillir les demandeurs des visas et mieux servir les clients, le CEV a apporté un changement dans les opérations de demande de visas, à savoir la mise en place d’un dispositif de rendez-vous.

Le chargé d’affaires a.i. de l’ambassade du Royaume de Belgique en RDC, Philippe Bronchain, a salué cette ouverture qui est «un signe visible et tangible de la redynamisation de liens entre la RDC, d’une part, et la Belgique et l’Union européenne, d’autre part».

Pour lui, cette ouverture va «permettre de nouveau aux personnes résidant en RDC de se rendre en Europe. Ce qui contribuera, et c’est vraiment un souhait de notre part, aux échanges entre nos communautés, nos pays. Que ces échanges soient politiques, économiques, humanitaires, culturels ou académiques et ravira de très nombreuses familles dont les membres se trouvent aussi bien en Europe qu’en RDC».

Pour sa part, Mme le consul, Hilde Van Inthoudt, a expliqué que le nouveau dispositif de rendez-vous «permet d’éviter de longues fils d’attente et garantira sans doute le confort et la sécurité des demandeurs».

Création d’un dispositif de rendez-vous

Comment se déroulera-t-elle ? «Dorénavant, avant de venir au CEV, chaque voyageur créera lui-même un rendez-vous gratuitement via le site Internet www.cev-kin.eu. Après avoir rempli le formulaire de demande de visa en ligne, le demandeur choisi une date de rendez-vous au CEV. Les rendez-vous sont nominatifs et non transférables. Le voyageur recevra ensuite une confirmation de ce rendez-vous par mail. Le mail confirmant l’heure et l’identité du client doit obligatoirement être présenté à l’entrée du CEV. L’accès sans rendez-vous n’est donc pas possible».

Pour ce qui concerne les familles et les groupes, elle a expliqué que «l’option de l’introduction de rendez-vous groupés est prévue. Le jour de rendez-vous, l’accès au CEV est possible à partir de 30 minutes avant l’heure du rendez-vous. La ponctualité est exigée et garantit le confort et l’efficacité de la réception de tous les demandeurs. Chaque rendez-vous va durer 15 minutes : la biométrie du voyageur sera captée et le demandeur dépose son dossier après».

Mme le consul a prodigué aux utilisateurs du CEV un conseil: «préparer soigneusement vos dossiers de demande de visa. La décision de délivrer un visa se base sur les documents soumis. C’est votre devoir de convaincre les décideurs que vos motifs sont honorables ; que les buts du voyage sont bien justifiés. Je vous invite à nous aider à vous aider».      

Outre la Belgique, le CEV représente en RDC l’Allemagne, l’Autriche, l’Estonie, la Finlande, la France, la Hongrie, l’Italie, la Lettonie, la Lituanie, le Grand Duché de Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, le Portugal, la Slovaquie, la Tchéquie, la Slovénie et la Suède. À Kinshasa, seuls l’Espagne, la Suisse et la Grèce ne font pas partie au CEV et délivrent leurs propres visas Shengen.