La Chine interdit à ses compagnies aériennes de faire voler les avions Boeing 737-8

Partager
  • 7
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    7
    Partages

Quelques-uns des avions du dernier lot de Boeing 737-8 souffriraient-ils de défaut de fabrication ? C’est en tout cas ce que semble admettre la Chine sans le dire, qui n’a pas hésiter de faire des rapprochements entre le crash en octobre 2018 de l’avion de la compagnie aérienne indonésienne Lion Air et celui d’Ethiopian Airlines, survenu ce dimanche 10 mars.

La particularité de ces deux crashs est que tous ces deux avions sont d’abord de type Boeing 737-8, et se sont ensuite écrasés quelques minutes qui ont suivi leur décollage. Des signes qui ne trompent pas selon la Chine qui ne s’est pas fait prier avant d’ordonner, par le canal de son Autorité de l’aviation civile, à toutes ses compagnies aériennes de ne plus utiliser ce type d’avions.

« Etant donné que les deux accidents ont impliqué des avions Boeing 737-8 nouvellement livrés se sont produits pendant la phase de décollage, ils présentent un certain degré de similarité », a écrit l’Administration de l’aviation civile de Chine sur son site Internet, ajoutant que la décision était conforme au principe de tolérance zéro par rapport aux dangers de sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *