Grand-Kasaï: les femmes journalistes outillées sur les élections locales

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au total 11 femmes journalistes, issues des différentes provinces du grand Kasaï, prennent part à un atelier de formation sur le renforcement des capacités, organisé de lundi 22 au vendredi 26 avril 2019 à Mbuji-mayi (Kasaï orientale) par le Studio Hirondelle-RDC, avec l’appui financier des Pays-Bas.

La salle Dibindi de l’hôtel Kadje a servi de cadre pour la tenue de ces assises. C’est dans le cadre du projet « Femmes et élections » que le Studio Hirondelle a organisée cette formation avec 11 journalistes femmes issues des différentes provinces du Grand Kasaï. Notamment, la province du Kasaï, Kasaï central, province de Lomamie et Kasaï oriental pour les outiller a pouvoir être capables de couvrir le processus électoral. 

Selon Suzanne Nzobo, formatrice à la Fondation Hirondelle, cet atelier a pour objectif de rendre les femmes de médias capables de couvrir le processus électoral, en l’occurrence, les élections locales qui sont prévue dans le calendrier électoral de cette année et en début de l’année 2020 par la Commission électorale nationale indépendante (Céni).

Pour Suzanne Nzobo, l’atelier est organisé en tenant compte des réalités permanentes sur terrain. A l’en croire, il s’observe que les femmes journalistes s’intéressent moins à la couverture médiatique des activités liées à la politique.

Par ailleurs, au cours de cette formation de 5 jours, le Studio Hirondelle encourage et incite les femmes journalistes à proposer aux responsables de leurs rédactions respectives et directeurs de programmes, les émissions qui amènent les femmes à s’intéresser à la politique.

Jackie Ngolela, correspondante au Kasaï