Kasaï: 17. 504 candidats finalistes participent aux EXETATS

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le coup d’envoi de la session préliminaire des examens d’État a été donné, jeudi 02 mai 2019 à Tshikapa, chef-lieu de la province du Kasaï.  C’est à l’école primaire Mingu que ces épreuves ont été lancées par le ministre provincial de l’Éducation ad intérim, Wilfried Kumakinga.

Au Kasaï, ils sont au total 17. 504 candidats finalistes dont 5.969 filles à prendre part à ces épreuves pour les deux provinces éducationnelles Kasaï 1 et 2.

Parmis les innovations apportées cette année, les finalistes de l’option commerciale seront appelés à défendre leurs rapports de stage et soumis aux épreuves de situation d’intégration écrite et situation d’intégration pratique.

Selon le directeur provincial de l’EPSP/Kasaï 1 Wivine Mude Nkoko, cette innovation qui s’inscrit dans le cadre de la réforme de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP), vise à rendre professionnel l’option technique commerciale. La défense de leur rapport de stage fera d’office leur jury pratique, et ledit rapport de stage sera analysé et envoyé à Kinshasa.

Le ministre provincial de l’éducation qui a fait la ronde des quelques centres organisés dans la ville de Tshikapa, a encouragé et préparé le moral de ces finalistes à pouvoir bien affronter ces examens. Wilfried Kumakinga a, au nom du gouverneur de province, émis le vœu  de voir la province augmenter le taux de  réussite cette année.

Jackie Ngolela, correspondante à Tshikapa