REVUE DE PRESSE DU LUNDI 27 MAI 2019

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

     Assemblée Nationale

« La Cenco, la Symocel et l’AETA exigent la révision de la loi électorale », c’est la Une du journal Le Phare. Il s’agit d’une option levée à l’issue du Forum National sur l’Evaluation du processus Electoral en RDC. Ce Forum organisé par la CENCO, à travers son organe technique « JUSTICE et PAIX », SYMOCEL et l’AETA, s’est tenu pendant trois jours, soit du 21 au 25 mai 2019 avec comme but : l’amélioration des opérations et de l’environnement électoraux pour la suite du cycle électoral en cours ainsi que des réformes, le cas échéant, pour le cycle électoral prochain, écrit le journal.

La Prospérité note : « Tête haute, visage tuméfié : Nangaa prêt à rendre le tablier ! » L’on note que c’est en juin prochain que le président de la CENI fera ses valises. Et, avec lui, ses colistiers. Ce départ s’inscrit dans la droite ligne de l’application de la loi organique de cette institution d’appui à la démocratie prévoyant un mandat de six ans pour les membres du Bureau ainsi que ceux de la Plénière. Corneille Nangaa mentionne ainsi plusieurs réalisations saillantes de son Institution, depuis 2011 jusqu’en 2019. Il y a entre autres, la conservation du cap pour la tenue effective des élections, le 30 décembre 2018, l’application du cadre légal mis à jour, la confection et mise œuvre d’un fichier électoral répondant aux standards internationaux, la non-révision de la Constitution et surtout la matérialisation de la première alternance pacifique et démocratique depuis 1960.

Autre sujet, L’Avenir annonce : « La DGM accorde deux mois de moratoire aux étrangers ». Le journal précise que tous les étrangers se trouvant sur le territoire de la RDC sont tenus, dans ce délai qui court du 15 mai au 15 juillet, à se conformer aux dispositions de la loi relative à la police des étrangers. Selon cette loi, les étrangers doivent apporter la preuve de résidence personnelle (détenir un contrat de bail validé par le service d’habitat et certifié par le préposé de la DGM de la commune. Ils doivent également justifier des revenus suffisants et honnêtes pour couvrir le séjour en RDC. Faute de quoi, la DGM n’aura pas d’autre choix que de les conduire à la frontière la plus proche, en vue de leur expulsion.

Dans un autre registre, Le Potentiel relaie l’appel de Modeste Mutinga : « La vérité des salaires pour lutter contre l’enrichissement illicite ». Président du Parti des démocrates pour la bonne gouvernance (PDG) de l’Opposition, Modeste Mutinga est d’avis que la vérité des salaires alloués à tout fonctionnaire de l’Etat est un pas important dans la lutte contre l’enrichissement illicite. Ainsi son parti politique se prépare à lancer une campagne nationale pour mobiliser toutes les couches de la population en vue d’exiger la publication des salaires payés à tous les commis de l’Etat, en commençant par le président de la République, les députés nationaux, les sénateurs, les membres du gouvernement et tous les mandataires de l’Etat.

« Tournée reportée pour Moïse Katumbi après un imbroglio autour de Goma », rapporte Rfi.fr. Ce site reprend le tweet d’Olivier Kamitatu, directeur de cabinet du coordonnateur de Lamuka, qui a indiqué : « Faute d’autorisation, il ne peut arriver aujourd’hui. Il annoncera prochainement son programme ». De son côté, la direction de l’aéronautique civile affirmait, elle, avoir autorisé l’avion à atterrir à Goma avec « obligation de respecter les informations déclarées lors de la demande initiale ». Mais selon des proches de l’ex-gouverneur du Katanga, l’autorisation n’a été accordée que pour se poser à Lubumbashi. Et pour Le Potentiel qui cite une source à la présidence, l’ancien gouverneur du Katanga aurait décidé lui-même de reporter ce déplacement.

Actualité parlementaire, « Assemblée nationale : 16 groupes parlementaires dessinent le nouveau visage de l’hémicycle », titre Le Potentiel. Les membres du bureau de 16 groupes parlementaires constitués ont été présentés en plénière, vendredi 24 mai, à l’exception de ceux de la coalition CACH qui effectuent les derniers réglages. Dans la foulée, L’Avenir indique que les commissions permanentes sont attendues avant le 29 mai courant.

Et toujours dans la Chambre basse, « Jeanine Mabunda accueille 100 élèves de quatre écoles de Kinshasa », note L’Avenir qui souligne que c’est dans le cadre de sa vision d’un Parlement plus proche de la population. Ces élèves ont suivi avec attention les travaux de la plénière. C’était avant d’avoir un échange direct avec l’honorable Jeanine Mabunda dans la salle des banquets du Palais du peuple.

Notamment, autour du fonctionnement de l’Assemblée nationale, des indices de démocratie et sur les efforts et défis à relever pour l’amélioration de la qualité de l’éducation en République démocratique du Congo.

« Naufrage sur le Lac Mai-Ndombe : Au moins 30 corps repêchés, près de 170 rescapés et de nombreux disparus (bilan provisoire) », rapporte actualite.cd. La baleinière avait à son bord environ 400 personnes en provenance d’Ingongo, destination : Boliangwa en passant par Lokanga.

Pitshou MULUMBA