Obsèques d’Etienne Tshisekedi : six chefs d’Etat africains annoncés samedi à Kinshasa

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les obsèques du Premier ministre honoraire et président légendaire de l’Udps (Union pour la démocratie et le progrès social), Etienne Tshisekedi wa Mulumba, ont pris une dimension continentale. Alors qu’à Kinshasa, la mobilisation est générale, dans les chefs-lieux des provinces, tout le monde se prépare à rendre un hommage mérité à celui qui a incarné par son combat politique depuis Mobutu jusqu’à sa mort en février 2017, l’émergence au cœur de l’Afrique d’un Etat de droit.

En Afrique, Tshisekedi est dans la lignée de Mandela. A l’instar de l’icône sud-africaine, le lider maximo a toujours plaidé pour la non-violence dans sa lutte politique, convaincu que tôt ou tard le peuple finit par vaincre. D’où, le slogan de son parti, l’Udps : «Tenez bon, le peuple vaincra !» C’est ce même slogan qu’il va finalement traduire en un credo : « Le peuple d’abord ».
Depuis lors, toute la République ne vit qu’au nom du « Peuple d’abord » ; comme pour rappeler à chaque dirigeant le devoir de mettre le peuple au centre de tout.
Selon une note de la presse présidentielle datant du mercredi 29 mai, largement relayée dans la presse, les funérailles nationales d’Etienne Tshisekedi vont connaître la participation d’au moins cinq chefs d’État africains, qui ont déjà annoncé leur déplacement pour Kinshasa. Il s’agit du Congolais Denis Sassou Nguesso, qui serait accompagné de son épouse et d’une forte délégation des officiels ; de l’Angolais Joao Lourenco et son ministre de l’Intérieur ; du Zambien Edgar Lungu ; du Togolais Faure Gnassingbé ; et du Guinéen Alpha Condé. Ce dernier a longtemps milité dans l’opposition dans son pays contre le régime de feu Sékou Touré.
Le site d’informations en ligne, Actualite.cd, annonce, pour sa part, la présence très probable à Kinshasa du président rwandais, Paul Kagame, à ces obsèques.

Cité par actualite.cd, les services de communication et presse de la présidence de la République, qui confirment la nouvelle, indiquent que l’équipe d’avance de Kagame séjourne déjà dans la capitale congolaise.

C’est Mgr Fridolin Ambongo Besungu, archevêque métropolitain de Kinshasa, qui présidera la messe d’enterrement de l’ancien Premier ministre Etienne Tshisekedi wa Mulumba, le samedi 1er juin à 10 heures, au stade des Martyrs de la Pentecôte.

Etienne Tshisekedi, figure de proue de l’opposition pendant de nombreuses décennies, est décédé le 1erfévrier 2017 à Bruxelles. Son corps sera rapatrié jeudi 30 mai avant des hommages officiels prévus au stade des Martyrs du 31 mai au 1er juin. Premier ministre honoraire sous le régime de Mobutu dont il combattait la dictature, Etienne Tshisekedi sera inhumé à N’sele – où un mausolée est érigé en sa mémoire – dans la banlieue Est de Kinshasa, capitale de la RDC.
LP