Revenir sur terre

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La population congolaise en a marre ! Depuis quelque temps, elle assiste impuissante aux scènes dramatiques orchestrées par ses élus à l’Assemblée nationale. En lieu et place de l’urgence au regard de la dégradation du vécu quotidien de la population, ces représentants du peuple passent leur temps à discuter sur le sexe des anges. Ils attisent le feu à gauche, l’éteignent à droite pour des raisons de repositionnement. Les scènes de violence enregistrées le lundi et mercredi au Palais du peuple et à Lubumbashi en disent long.

Le Potentiel

A qui profite la confusion entretenue actuellement ? Que faire pour mettre un terme à tous ces scenarii qui bloquent l’élan de la reconstruction du pays ? Ces interrogations valent la peine d’être posées. Surtout, en ce moment où la population attend avec impatience la mise en place du gouvernement appelé à travailler à l’amélioration de ses conditions existentielles. L’heure n’est pas propice à la distraction. Encore moins aux querelles futiles.

La RDC a besoin de la paix et de la stabilité pour son développement. Nul n’est au-dessus de la loi. Il suffit de la respecter pour ne pas l’énerver. Si un tel adage était intériorisé par bien des personnes, la terre serait un paradis. Malheureusement, c’est le contraire qu’on est en train de vivre au Congo. Les actes posés par les combattants de l’UDPS ne méritaient pas une réplique de la part d’un autre parti. Ce qui vient d’être fait est un recours pure et simple à la vieille loi de Talion.

La destruction méchante enregistrée, hier à Limete au siège du PPRD et autres serait enregistrée si les uns et les autres avaient de la retenue. C’est pourquoi les cadres de l’UDPS et du PPRD sont appelés au sens de responsabilité. Faisant parti de la coalition actuelle au pouvoir, les deux formations politiques devraient prêcher par l’exemple. Au lieu de se comporter comme s’ils visaient un objectif autre que l’intérêt général du peuple congolais.

Vous avez été élu pour défendre le souverain primaire et non pour se moquer de lui. Le mieux serait de sauver la RDC au lieu de la replonger dans le chaos. Chers élus, revenez donc sur terre.