RDC : Mbusa Nyamwisi suspend sa participation à la coalition « Lamuka » et souhaite aider le chef de l’État à lutter contre l’insécurité

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La crise s’enlise au sein de la coalition « Lamuka ». Cette plateforme électorale se vide de sa substance avec les départs en cascades de ses tenors. Le dernier en date est celui dd Mbusa Nyamwisi qui souhaite aider le président de la République dans la lutte contre l’épidémie à virus Ebola et l’insécurité sévissant à l’Est du pays.

Dans un communiqué rendu publique, ce mardi 18 juin, Mbusa Nyamwisi indique qu’il compte contribuer pour le dévelopemen de la République démocratique du Congo, eu égard à la situation sociopolitique de l’heure.

« Je préfère ainsi suspendre, à dater de ce jour, ma participation aux activités de Lamuka afin de consacrer mon entière disponibilité à la lutte contre les deux fléaux précités », note le communiqué.

Il s’agit d’un nouveau revirement de la situation dans la coalition née à Genève, en novembre dernier et qui a perdu deux de ses pères fondateurs (Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe).

Cependant, Adolphe Muzito et Martin Fayulu s’accrochent au fameux combat de la vérité des urnes, revendiquant la victoire à l’élection présidentielle du 30 décembre 2018.
H.N