Contexte politique remanié : Envol de Sesanga entend se fixer un nouveau cap

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  


Avec notamment la décrispation politique qui intervient dans un nouveau contexte politique marqué par l’alternance au sommet de l’État, la redéfinition des alliances et des coalitions des partis politiques formées autour des candidats à la présidentielle d’hier, devient une nécessité.

Pitshou Mulumba

Rangé derrière le candidat Moïse Katumbi qui a été empêché finalement de compétir à la magistrature suprême, Envol, parti politique de Delly Sesanga, membre de la plateforme « Alternance pour la République (AR) » et du grand regroupement « Ensemble pour le changement » entend redéfinir ses lignes. Le bureau politique de cette formation politique, élargi sous forme de Convention, va, à cet effet, se réunir du 9 au 12 juillet à Kinshasa. L’annonce a été faite, hier mardi 25 juin par le Porte-parole de ce parti, Me Nicolas Lenga.

Et même si le travail s’annonce en interne, l’on croit savoir que des redéfinitions adaptées au contexte politique actuel pourront probablement avoir une incidence dans la vie extérieure du parti qui s’est affirmé davantage avec sa récolte électorale : six élus nationaux et provinciaux.

Il s’agira ainsi d’une rencontre de fixation du nouveau cap dans la dynamique politique actuelle. Et au menu, annonce-t-on, il y aura entre autres l’évaluation des alliances politiques en attendant la tenue du 2ème Congrès ordinaire du parti prévu en 2021. Le rendez-vous du juillet prochain va également porter sur l’évaluation de mise en œuvre des résolutions du 1er Congrès de Nioki et de l’évaluation du processus électoral de 2018 à fin mai 2019.

Pour rappel, Delly Sesanga qui avait vogué à contre-courant de la coalition LAMUKA en soutenant ouvertement au niveau de la présidentielle de 2018, la candidature de Félix-Antoine Tshisekedi, une manière de se désolidariser de l’accord du 11 novembre signé à Genève entre sept leaders de l’opposition, devra finalement lever le voile avec Envol en répondant à plusieurs interrogations nées de ce soutien porté à Fatshi. Envol va-t-il s’inscrire dans un schéma de survie politique face à l’idée de la mutation de la plateforme « Ensemble pour le changement » en parti politique ? Ou quelle partition va-t-il jouer en demeurant tel un sous-ensemble dans cette méga-plateforme qui se range dans l’opposition républicaine face au pouvoir actuel ? Des questions demeurent.