Pas de défilé militaire le 30 juin : le 59ème anniversaire de l’indépendance placé sous la méditation

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il n’y aura pas de défilé militaire marquant la commémoration du 59ème anniversaire de l’accession de la RDC à l’indépendance. L’annonce a été faite par le vice-Premier ministre intérimaire en charge de l’Intérieur et de la Sécurité, Basile Olongo. Ce dernier a précisé que la décision n’avait pas été prise pour des raisons budgétaires.

Pitshou Mulumba

Félix Tshisekedi ne présidera pas son premier défilé militaire le 30
juin 2019. Ce rendez-vous manqué pour le nouveau président Congolais n’est aucunement lié aux contraintes budgétaires, selon le vice-Premier ministre a.i en charge de l’Intérieur et Sécurité.
En revanche, Félix Tshisekedi va adresser un « discours à la nation » qui sera retransmis par la télévision nationale (RTNC).

« Nous avons décidé de célébrer plutôt le 60ème anniversaire en 2020. Le 30 juin
prochain, il n’y aura pas d’activités officielles. Ce sera plutôt une journée de méditation, les gens resteront chez-eux. Ce sera une journée sous le signe de la méditation », a précisé Basile Olongo.

En 2018, déjà, le défilé militaire du 30 juin avait été reporté. Les autorités de l’époque avaient alors évoqué des problèmes d’ordre sécuritaires, mais aussi politiques.
Et en 2017, la RDC n’avait connu aucun de deux événements traditionnels marquant la célébration de son indépendance, à savoir : la retransmission à la télévision d’un discours du président de la République et un défilé militaire. Les Congolais s’étaient contentés d’un court communiqué.