30 juin : marche de revendication ou jour sacré pour la RDC ?

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le 30 juin 2019 est une journée commémorative de l’accession de la RDC à la souveraineté nationale. Il s’agit d’une date où l’Opposition politique a maintenu sa marche de revendication malgré l’interdiction du gouvernement. Donc, les militants de Lamuka seront empêchés de marcher, car le pouvoir exécutif n’a pas pris acte de la demande de manifestation de ladite coalition.

Malgré l’interdiction du gouverneur de Kinshasa, Gentiny Ngobila, la coalition « Lamuka » a maintenu sa marche pour ce dimanche. Un argument qui semble ne pas avoir convaincu l’Opposition. « Il n’y a aucun fondement légal pour justifier cette interdiction. Pour nous la marche est maintenue », a assuré Fidèle Babala Wandu. « Cela montre que les choses n’ont pas vraiment changé ici », poursuit-il. 

Quant à Gentiny Ngobila gouverneur de la province de Kinshasa, le 30 juin est une « date sacrée et commémorative ». Il estime « qu’organiser des marches à cette date friserait le sabotage contre la mémoire de la République ». D’où, les éléments de la police seront déployés en vue toutes les manifestations en caractère politique. 

Il sied de noter que la date du 30 juin 2019 sera célébrée autrement dans le pays. Sans le traditionnel défilé militaire, la journée sera célébrée dans la méditation. Le pays n’a pas organisé de défilé depuis quelques années pour des « raisons d’ordre sécuritaire et politique », note-t-on.

Pour rappel, l’Opposition politique avait annoncé une marche le 30 juin pour le « respect de la volonté du peuple » et dénoncer les antivaleurs dont la corruption qui gangrène en RDC.

H. Ntumba

One thought on “30 juin : marche de revendication ou jour sacré pour la RDC ?

  1. On sait que l’UDPS d’Etienne Tshisekedi avait aussi malheureusement organisé par le passé aussi une manifestation le 30 juin, qui avait d’ailleurs été réprimée. Au pouvoir aujourd’hui, l’UDPS autait du mal à justifier une interdiction d’une marche prévue par Lamuka ce 30 juin 2019. Cependant pour moi, hier comme aujourd’hui, il s’agit d’un manque de respect du peuple congolais car cette date consacre l’indepance du congo entier, aucune plattforme politique ne devrait donc organiser des manifestations politiques de ce type ce jour, comme si aucun autre moment n’était possible. Des choses pareilles ne se passent qu’en RDC et de la part de nos politiciens de fortune!

Comments are closed.