CAN 2019 : les Léopards quittent la compétition

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Menés à deux reprises et revenus par la suite, les Léopards ont raté un nouvel exploit à la CAN 2019 face aux Barea de Madagascar. (2-2, 4-2 Tab) c’est ce qui permet aux Malgaches de se qualifier pour les quarts de finale.

Armel Langanda

Difficilement embarqués dans la compétition et miraculeusement qualifiés pour les huitièmes de finale, les Léopards de la RDC mettent un terme à leur aventure de la CAN Egypte 2019. Ils ont été battus par les Barea de Madagascar lors de la séance de tirs aux buts (4-2), le dimanche 7 juillet à Alexandrie (Egypte). Deux buts partout, c’est le score à l’issue du temps réglementaire.

Les Léopards, qui ont réussi à revenir au score à deux reprises, n’ont pas pu capitaliser leurs actions pour tuer le match. Cueillis à froid, les Congolais ont ramassé un but matinal à la 9è minute de jeu. Les Barea ont profité d’une léthargie de la défense congolaise pour armer une frappe limpide en dehors du grand rectangle et qui trouve la lucarne de Ley Matampi.

Très performants dans la stabilisation du jeu, les Malgaches imposent un rythme haut. Les Congolais restent dans les contres pour marquer les esprits. A la 20ème minute, c’est Cédric Bakambu trouve l’égalisation de la tête sur un centre parfait de Glody Ngonda, parti de la gauche vers la droite. 1 but partout, c’est le score à la pause.

Au retour des vestiaires, les Malgaches, par le canal de leur joker Andrea qui a malmené la défense congolaise, corsent l’addition. Le coach Ibenge lance Meschack en remplacement de Moke et Merveille Bope en remplacement de Mulumbu pour renforcer le milieu totalement inexistant depuis le début de la rencontre.

Bolasie gâche le match

Pourtant cerveau moteur de la RDC sur le flanc gauche, Akolo se voit remplacer par Yannick Bolasie, moins performant depuis le début de la compétition. Sur une perte de balle de Bolasie en attaque, les Malgaches réalisent une contre parfaite jusqu’à surprendre à la 77è minute la défense congolaise statique. Ima Andriatsima inscrit le deuxième but, d’une tête plongeante, après avoir bénéficié d’un centre aisé de son coéquipier.

La performance de Meschack Elia permet aux Congolais d’entretenir le rêve. Le prochain sociétaire d’Anderlecht parvient à faire la différence avec des pressings et centres très appliqués. Malheureusement, les Léopards ont péché par l’irréalisme. C’est à la 90è minute que Chancel Mbemba parviendra à trouver l’égalisation sur un corner bien brossé par Meschack Elia.

Revenus au score après presque un désespoir, les Léopards imposent leur rythme pendant la prolongation mais ne parviennent pas à trouver le 3è but.  Poussif, Yannick Bolasie se met négativement en vedette et loupe beaucoup d’occasions qui ont coûté cher aux Léopards.

C’est finalement à la séance fatidique des tirs au but que les Malgaches ont su tirer leur épingle du jeu en faisant parler leur génie. Au finish, les Malgaches l’emportent 4-2. Marcel Tisserand et Yannick Bolasie ratent leurs coups du côté des Léopards. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *