« Battez l’ennemi et ramenez-nous la victoire », l’appel du sénateur Raymond Omba Pene aux députés du Sankuru

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Après une longue attente émaillée de controverses de tout bord, et l’élection du gouverneur et du vice-gouverneur du Sankuru va finalement lieu ce mercredi 10 juillet 2019. Ça sera un scrutin de tous les enjeux, d’où cet appel patriotique du fils du terroir. Le sénateur Raymond Olmba Pene Djungu appelle les élus provinciaux à affronter « en âme et conscience la finale de la compétition qu’ils ont gagné depuis le début ».

Stanislas Ntambwe

Quelques heures seulement nous séparent de la tenue de l’élection du gouverneur et vice-gouverneur du Sankuru.Dans une déclaration faite, mardi 9 juillet à Kinshasa, le sénateur Raymond Olmba Pene Djungu a demandé aux vaillants élus provinciaux du Sankuru de sanctionner la médiocrité, la division, le détournement, le trouble, le pillage et les pillages des minerais.

« Chers compatriotes, malgré la résistance des élus provinciaux au dictatorial d’un groupe d’individus qui continuent à se croire tout permis et qui envisagent la catastrophe chez nous, les détracteurs et ennemis de l’envol du Sankuru n’ont pas désarmé. Ils tiennent à perturber l’élection de ce mercredi », alerte-t-il.

Prenant en main ses responsabilités d’élu des élus du peuple, ce sénateur invite les députés provinciaux à en finir avec l’axe du mal. « Pour cette raison, en notre qualité de doyen des élus du Sankuru et sage de la République, nous encourageons vivement les députés provinciaux à affronter en âme et conscience la finale de la compétition qu’ils ont gagnée depuis le début. Allez-y chers élus provinciaux, battez l’ennemi et ramenez nous la victoire. Tous les Sankurois du monde entier vous regardent comme les juifs qui attendaient la visitation divine et le rétablissement du mur de Jérusalem », a poursuivi le Sénateur Raymond Omba.

Voici l’intégralité de la déclaration du doyen des élus, sage de la République et Président national du parti politique dénommé la  « Ligue des Démocrates Chrétiens ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *