Élection du bureau définitif du Sénat : le dépôt des candidatures se clôture ce lundi

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’élection du bureau définitif de la chambre haute du Parlement est prévue ce samedi 27 juillet, au Palais du peuple. À cet effet, les prétendants aux différents postes ont jusqu’à ce lundi 22 juillet 2019 pour faire acte de candidature.

Joyce Kalala

Conformément à ses missions réglementaires, le bureau provisoire de la Chambre haute du Parlement a entamé, depuis la semaine dernière, son dernier virage.

En effet, après la validation des mandats et l’adoption du règlement intérieur, les élus des élus ont adopté, au cours de la plénière du 19 juillet dernier, le calendrier fixant l’organisation de l’élection des membres du bureau définitif, dernière mission dévolue au bureau provisoire présidé par Léon Mamboleo.

Au total, sept postes sont à pourvoir pour cette élection dont le chronogramme fixe celui-ci, le samedi 27 juillet prochain.

Cependant, la clôture d’acte de candidature à ces différents postes est fixée le lundi 22 juillet 2019. Tandis que l’examen et l’affichage des candidatures retenues, auront lieu le mardi 23 juillet. La campagne électorale, quant à elle, interviendra du 24 au 25 juillet à l’hémicycle.

Il sied de rappeler que pour l’élection prévue le 27 juillet 2019, les candidatures aux sept postes à pourvoir sont enregistrées au cabinet du président du bureau provisoire, selon les critères d’éligibilité, dont la déclaration de candidature qui a obtenu le consentement de candidature signée par le parti ou le regroupement politique.

«Toute candidature déposée en dehors du délai prescrit sera simplement rejetée», avait insisté la secrétaire-rapporteur du bureau provisoire du Sénat.

En outre, selon des informations glanées dans les couloirs de la Chambre haute du Parlement, aucun acte de candidature n’avait encore été enregistré jusqu’à la clôture de la journée du samedi 20 juillet 2019.

Par contre, selon diverses tendances politiques contactées, trois candidatures émargent pour le poste du président du Sénat, dont celles d’Alexis Thambwe Mwamba, à présenter par le FCC et celle de Modeste Bahati Lukwebo de l’AFDC-A.

Pour beaucoup d’observateurs, malgré que le candidat qui sera présenté par le FCC de Joseph Kabila soit favori à la course au perchoir du Sénat, sa famille politique disposant d’une large majorité dans cette Chambre des représentants des provinces, d’éventuelles surprises ne sont pas non plus à écarter lors de ces scrutins de tous les enjeux.

Surtout que le terrain politique est dynamique. Certains redoutent le scénario qui a porté Léon Kengo wa Ndondo à la tête de cette même institution en 2007, en battant ainsi le PPRD Léonard She Okitundu, alors majoritaire au Sénat de l’époque.