À l’épreuve

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, vient de boucler les consultations relatives à la formation du gouvernement de coalition. Selon son chronogramme, la primeur de ses contacts avec les différentes délégations reçues est réservée au président de la République. Une étape importante, mais difficile au regard du nombre élevé de candidats ministrables.

Le Potentiel

Dès lors, que peut-on attendre du gouvernement de coalition en gestation ? Voilà une question qui mérite d’être posée en ce moment précis où la RDC se retrouve à la croisée des chemins de sa destinée historique. Issus d’une coalition politique, les membres du futur gouvernement sont appelés à l’unité. Car, la réussite de leur mandat au sein du gouvernement dépendra de la véritable cohésion d’esprit et du travail à abattre sur le terrain. C’est dire que tous doivent avoir un même idéal et la volonté de regarder dans la même direction.

Appelés à accompagner le président de la République dans son programme d’action, les membres du gouvernement ont un devoir constitutionnel, celui de travailler en harmonie pour l’intérêt général de la nation. Car, en effet, l’état catastrophique dans lequel se trouve actuellement la RDC doit interpeller tous les ministres. Chacun dans son rayon d’action doit viser l’excellence, en oubliant sa provenance politique.

Le moment venu, le peuple qui regarde avec impatience, jugera chaque ministre selon son rendement. C’est pourquoi, le gouvernement Ilunga Ilunkamba n’a pas droit à l’échec. Il est appelé à tout mettre en œuvre afin de sauver le navire RDC du naufrage. La population congolaise est en détresse. Sa vie est en danger. Il faudra en tenir compte et penser à elle. Faites de sorte qu’elle trouve aussi son pain quotidien et son sourire d’antan.

Appartenir à une coalition est une chose. Mais, travailler pour le bien-être de la communauté en est une autre. Si tel est le cas, l’on ose croire que chacun apportera sa pierre à l’édification de la RDC aujourd’hui en ruine. Vous serez à l’épreuve.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *