Goma : Les personnes vivant avec handicap saluent leur représentativité au sein du gouvernement Ilunkamba

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cela fait partie des particularités de ce tout premier Gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) sous Félix Tshisekedi. Pour la première fois, un Ministère s’occupera spécifiquement des personnes vivant avec handicap (PVH) et des personnes vulnérables, qui ont été longtemps oubliées dans la gestion de la chose publique et pourtant remplies aussi des compétences. Cette innovation vient donc pallier à ce problème de non représentativité de ces personnes, un problème longtemps décrié dans la société congolaise.

Melis BOASI, Correspondant à Goma

Au lendemain de la publication du Gouvernement tant attendu, des réactions dans la ville de Goma (Nord-Kivu) fusent de partout. Et ce sont les particularités et les innovations, prises en comptent pour la constitution de cette équipe gouvernementale, qui sont saluées par les Gomatraciens.

Madame Hortense Kavuo Maliro, une Gomatracienne vivant avec handicap, est responsable de l’Asbl AISHP (Association pour l’Intégration Sociale des Handicapés Physiques). Elle salue l’initiative du Chef de l’État Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui a songé à cette couche sociale, en mettant en place un Ministère qui s’occupera des PVH et autres personnes vulnérables, un Ministère délégué au Ministère des Affaires sociales.

Les défis à relever

Hortense KAVUO MALIRO, représentante des personnes vivant avec Handicap au Nord-Kivu

Hortense Maliro note cependant, qu’il y’a beaucoup de défis à relever dans ce secteur des vulnérables en RDC. « Les défis à relever sont énormes surtout la scolarisation de ces personnes dont le pourcentage reste encore très faible en province du Nord-Kivu et partout au Pays. Il faut qu’elles puissent avoir accès à l’éducation pour qu’elles soient au même diapason comme tout le monde,  qu’elles puissent aussi accéder à l’emploi. Bref, les défis sont grands pour que l’applicabilité des textes nationaux et internationaux relatifs à la question de personnes vivant avec handicap soit effective. Ce sont des grands défis auxquels la ministre déléguée Irène Esambo Diata va faire face et  y apporter des solutions », a fait remarquer Mme Kavuo

Elle estime en outre que, c’est aussi l’occasion pour que toutes les associations qui s’occupent des PVH et les vulnérables puissent se souder pour présenter à la Ministre un cahier de charge pouvant l’orienter dans l’exercice de ses fonctions. Cette dernière, selon Hortense Maliro, « ne saura réussir sans les concours de nous tous qui œuvrons dans ce domaine et avec des actions de terrain. Que le ministère puisse soutenir aussi les Associations qui encadrent les PVH pour que les impacts de leurs actions soient visibles », a-t-elle souhaité.

Représentativité des femmes

Une autre particularité du premier gouvernement de Félix Tshisekedi est la représentativité des Femmes (17%) dans cette équipe gouvernementale.

Pour Hortense Maliro, le président de la République a compris que le développement intégral de la RDC nécessite l’apport de tous, c’est-à-dire, des femmes et des hommes. « La question des vulnérables est souvent sensible auprès des Femmes. Et les femmes sont représentées à tous les niveaux dans ce Gouvernement : à la Vice-primature, aux Ministères d’État, dans les ministères, une ministre déléguée et des femmes vice-ministres. Cela va impacter positivement dans le social de toute la population congolaise qui n’attend que cela », a conclu Mme Hortense Kavuo Maliro.

Il sied de préciser que, la problématique sur la mise en place de ce Ministère en charge des personnes vivant avec Handicap et autres personnes vulnérables était à la base du dernier report de la publication du Gouvernement Ilunkamba, un réglage qui a été conditionné par le Président congolais pour rendre public ce premier Gouvernement depuis son investiture.

One thought on “Goma : Les personnes vivant avec handicap saluent leur représentativité au sein du gouvernement Ilunkamba

  1. Très bonnes impressions de ce gouvernement de bien vouloir impliquer toutes les couches de la population Congolaise à la gestion de la chose publique.
    Il revient aux heureux nominés de faire preuve de bonne foi afin de matérieliser le programme du Chef de l’état pour notre cher et beau pays devienne une nation où il fait beau vivre. Merci.

Comments are closed.