NORD-KIVU : CLÔTURE DE LA SESSION EXTRAORDINAIRE A L’ASSEMBLEE PROVINCIALE

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ouverte le 2 Septembre 2019, la session extraordinaire à l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu s’est clôturée le lundi 9 septembre comme le prévoyait le calendrier des travaux de cette session qui ne devrait durer que de 7 jours. Lors de la cérémonie de clôture, les ministres provinciaux investis le 4 septembre 2019, accompagnés du Gouverneur de Province, ont reçu des recommandations de la part des députés provinciaux contenus dans l’allocution du Président de l’organe délibérant du Nord-Kivu.

Melis BOASI, Correspondant à Goma

« Nous avions siégé conformément à l’article 59 du Règlement d’ordre Intérieur que dispose l’Assemblée Provinciale. L’ordre du jour consistait à auditionner et adopter le Programme quinquennal du Gouvernement Carly Nzanzu et investir les ministres provinciaux. L’ordre du Jour étant épuisé, il était donc temps de clôturer cette session, question de permettre aussi aux députés provinciaux de poursuivre avec leurs vacances parlementaires », a fait remarquer Robert Seninga, Président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu. Il l’a fait savoir dans son discours de clôture.

Le Programme du Gouvernement provincial étant désormais adopté, Robert Seninga considère que c’est un contrat des députés provinciaux avec le Gouvernement Provincial. Mais aussi, un outil de travail auquel devrait se référer les ministres provinciaux, selon les attributions dans leurs Ministères respectifs.

Les ministres provinciaux attendus à l’oeuvre

« Conformément à l’article 29 de la loi numéro 08/12 du 31 juillet 2008, portant principes fondamentaux relatifs à la libre administration des provinces tel que modifié à ce jour, le ministre provincial est responsable de son département ministériel et il est appelé à appliquer le programme du Gouvernement Provincial dans son ministère, sous la coordination du Gouverneur. Et nous, représentants de la population, allons veiller strictement au travail que devra faire chaque ministre et interpeller à travers des motions  lorsqu’il le faut », a rappelé le président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu.

Alain Ngera, député provincial, élu du territoire de Walikale, parle pour sa part d’une réussite du déroulement de ces travaux de la session extraordinaire. Cependant, il invite les ministres provinciaux à être responsables dans l’exercice de leurs fonctions. « Nous allons les évaluer selon les 5 piliers inscrits dans ce programme qui doit être appliqué pour améliorer le social de nos populations et mettre fin à l’insécurité dans la province », ajoute-t-il.

La prochaine session ordinaire qui sera essentiellement budgétaire s’ouvrira dès ce 30 septembre, pour permette aux députés provinciaux de voter un budget conséquent de la province.

Par ailleurs, les 4 commissaires généraux nommés par l’arrêté du Gouverneur de province, ont pris également part à la cérémonie de  clôture de cette session extraordinaire.