APK : le projet d’édit des finances portant budget de la ville de Kinshasa 2020 attendu dans le délai

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La session ordinaire de l’Assemblée provinciale de Kinshasa (APK) du mois de septembre 2019, essentiellement budgétaire, s’est ouverte le lundi 30 septembre 2019.

Le bureau de l’organe délibérant attend donc  du gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, le dépôt, dans le délai, du projet d’édit des finances portant budget de la ville de Kinshasa. Cela pour lui permettre de le soumettre, pour examen, aux députés provinciaux de la capitale.

« Il est préférable que le projet d’édit portant reddition des comptes de la ville de Kinshasa pour l’exercice 2018 soit déposé, avant l’examen du budget », avait fait savoir le vice-président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, Francis Tshibalabala Mukunay, à l’ouverture des travaux de cette session.

Voir le  gouvernement de la ville de Kinshasa doter la ville de Kinshasa « d’un budget conséquent et réalisable » et qui pourra répondre aux différentes attentes de la population kinoise, tel est le souhait du bureau de l’organe délibérant exprimé par son président lors de sa prise des fonctions, a rappelé le vice-président de l’APK, à l’ouverture des travaux de cette session.

En effet, constate-t-on, la capitale congolaise est confrontée aux problèmes divers et variés, au nombre desquels on peut citer l’insécurité grandissante, l’insalubrité généralisée, le manque d’eau et d’électricité dans de nombreux quartiers, le phénomène « kuluna » (banditisme de grande chemin, ndlr), les têtes d’érosions, etc. Tous ces problèmes, comme d’autres, doivent trouver une réponse qui satisfasse la population kinoise, laquelle doit être au centre des préoccupations du locataire de l’Hôtel de ville de Kinshasa pour lui assurer des lendemains meilleurs.

Au cours de la présente session ordinaire de l’Assemble provinciale de Kinshasa, a-t-on appris à l’ouverture des travaux, des propositions d’édits essentiels, devant régir la ville de Kinshasa, seront examinées et votées, par l’Assemblée provinciale de Kinshasa. Il s’agit, notamment, de la proposition d’édit sur la protection des personnes nécessiteuses vivant avec handicap, initiée par la député provinciale Marie Nelly Tsasa Mbungu, de celle sur le tourisme dans la ville de Kinshasa, initiée par le député provincial Osée Badibanga Tshilumba et enfin celle portant mesures cadres sur la gratuité de l’enseignement de base dans la ville de Kinshasa, initiée par le député provincial Peter Kazadi Kankonde.